Plan de leçon Antigel; anti-poisson

Aperçu des ressources et du matériel requis

Aperçu du plan de leçon

Résultats d'apprentissage prescrits et composantes du programme d'études

Art Dramatique 5e

Exploration et Imagination

  • Exprimer des idées et des émotions au moyen de la communication verbale et non verbale
  • Accepter des commentaires constructifs et en tenir compte lors d'un travail subséquent
  • Montrer qu'il est capable de réfléchir sur une oeuvre dramatique
  • Se montrer responsable au sein du groupe lors de l'élaboration d'une courte pièce

Habiletés dramatiques

  • Se montrer capable de concentration soutenue dans une forme dramatique
  • Donner la réplique
  • Se servir de formes dramatiques pour concevoir des histoires présentant des problèmes et leurs solutions possibles

Contexte du programme d'études

  • Montrer comment l'art dramatique influe sur les croyances et les attitudes
  • Appliquer les habiletés d'écoute qui conviennent aux divers types de présentations

De l'aide peut être mise à votre disposition

Veuillez vous adresser au coordonnateur de l'enseignement de votre région responsable du programme Au fil de l'eau ou à un conseiller communautaire de Pêches et Océans Canada ou encore composez le (604) 666-6614 et demandez si un coordonnateur de l'enseignement est disponible dans votre région pour vous assister dans cette activité.

Une courte pièce visant à montrer aux élèves le lien entre les collecteurs d'eaux pluviales et les systèmes hydrographiques naturels

Aperçu du plan de leçon

Aperçu de l'activité

Cover: Fish in the Floodlights

Dans le cadre de cette activité, les élèves participeront à la réalisation d'une courte pièce de théâtre illustrant le lien direct entre les collecteurs d'eaux pluviales et les écosystèmes naturels de rivières ou de ruisseaux. Dans cette pièce au dénouement modifiable, deux jeunes ami(e)s rencontrent un groupe d'adolescent(e)s sur le point de verser de l'huile à moteur et de l'antigel dans un collecteur d'eaux pluviales. Les élèves pourront, par la réplique et la réflexion, examiner leurs propres pensées, opinions et actions, ainsi que celles des autres. Après la représentation, les élèves auront l'occasion de développer leurs habiletés liées à la créativité et à la critique dans le cadre d'une objectivation sur la pièce, et par l'entremise d'une improvisation et d'une discussion portant sur d'autres conclusions qu'il aurait été possible de trouver à celle-ci.

Temps approximatif requis

Autre matériel requis

"Les poissons sous les projecteurs : Neuf courtes pièces sur le sujet du saumon pour les élèves du niveau intermédiaire" (1993). Pêches et Océans Canada.

Ressources supplémentaires et activités d'enrichissement facultatives recommandées

(p. ex. sites Internet, guides pédagogiques, lectures libres, bandes vidéo et audio, affiches et dépliants, sorties éducatives)

Description de l'activité

Antigel anti-poisson - activités préparatoires et activités de suivi

Intégration de cette pièce aux cours d'arts

Musique

Arts plastiques

Art dramatique

Intégration de l'activité à d'autres matières

Cours de langues

Sciences

Sciences humaines

Pour toute autre information ou activité sur le saumon, veuillez consulter les manuels intitulés Les salmonidés dans la salle de classe (versions des niveaux primaire et intermédiaire).


ANTIGEL; ANTI-POISSON

Une pièce de théâtre en un acte.

Personnages:

Jamie Carlson:   Une élève de 8e année.

Nicole Blanshard:   Une élève de 8e année.

Adolescent no 1:   Une élève de 12e année.

Adolescent no 2:   Une élève de 12e année.

Adolescent no 3:   Une élève de 12e année.

Cadre de l'intrigue:

Une rue, située dans un milieu urbain

Acte I

Scène 1

(JAMIE entre par un des côtés de la scène. Il a les bras chargés de livres.
NICOLE entre par l'autre côté de la scène; elle porte un sac à dos.)

NICOLE

Jamie, attends! C'est moi. (JAMIE s'arrête) Où étais-tu? Ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu.


JAMIE

(souriant) Ouais, salut! Moi, ça fait au moins un siècle que je t'ai vue!


NICOLE

Bien tu sais, j'ai été très occupée, avec l'école et tout ça... 


JAMIE

Dommage qu'on ne soit plus dans les mêmes classes; on n'a plus la chance de se voir comme avant.


NICOLE

C'est vrai. Ça me manque. Tu te souviens quand on allait chez toi après l'école pour jouer à la Guerre des étoiles?
(JAMIE hoche la tête et rit) Ou la fois où on s'est retrouvés enfermés dans votre cabanon?


JAMIE

Ça, c'était de ta faute! Si tu n'avais pas claqué la porte si fort...


NICOLE

Tu ne me laisseras jamais oublier ça, hein?


JAMIE

Bien, je ne te vois plus très souvent, alors je te taquine quand je peux.


(Silence. Les deux amis sont perdus dans leurs pensées. )


NICOLE

Alors, tu joues toujours au hockey?


JAMIE

Oui, et notre équipe est pas mal bonne cette année.


(Sa voix s'estompe et il regarde par-dessus l'épaule de NICOLE,
les yeux attirés par un objet hors de la scène.)


NICOLE

Qu'est-ce qu'il y a?



JAMIE

Regarde-moi ce bolide, là-bas!



NICOLE

Wow! C'est une Porsche - une Porsche Targa.



JAMIE

Tu me déçois, Nicole. Moi qui pensais que tu t'y connaissais en voitures. C'est une Corvette. Une Vette 1982.



NICOLE

(Sarcastique) Ah oui? On peut dire que tu t'y connais, toi! (Comme s'il s'agissait d'une évidence) C'est une Porsche.



JAMIE

T'es prête à gager là-dessus?



NICOLE

Tu parles! Dix contre un..


(Les deux amis se rapprochent de la voiture pour l'examiner de plus près.
Depuis les coulisses, trois adolescents entrent en scène.)

ACTE I

Scène 2


ADOLESCENT no 1: 

Eh bien, elle est prête. Le changement d'huile est fait, le plein d'antigel aussi; une vraie beauté qui va rouler en douceur.


ADOLESCENT no 2

J'aurais aimé ça que mon père m'achète une auto.


ADOLESCENT no 3

(En riant) Hé, je suis sûr que tu impressionnes beaucoup les filles avec ton vélo.


ADOLESCENT no 2

(En colère) Ferme-la; toi non plus, tu n'as pas d'auto...


ADOLESCENT no 3

Non, mais moi, je n'en ai pas besoin pour attirer les filles.


(Se dirige vers l'ADOLESCENT no 3.)


ADOLESCENT no 1

Ça suffit, vous deux. Allons faire un tour en ville. (Les deux autres se calment) Avant, il faut nous débarrasser de l'huile usée et de l'antigel.


ADOLESCENT no 3

T'as qu'à verser tout ça dans l'égout, là.


ADOLESCENT no 2

C'est ce que fait mon père. Dépêchons-nous, avant que le centre commercial ferme.


(Les trois ADOLESCENTS quittent la scène en courant, puis reviennent.
Deux d'entre eux portent des seaux remplis de liquides. Ils se dirigent
vers le collecteur d'eaux pluviales et s'apprêtent à y verser le contenu des seaux.  )


NICOLE

Arrêtez!


( Les trois ADOLESCENTS, ainsi que JAMIE, la regardent. )


NICOLE

Ne faites pas ça! L'antigel et l'huile à moteur, c'est pour les autos, pas pour les poissons. 


(Les ADOLESCENTS baissent légèrement leurs seaux. .)


ADOLESCENT no 1

(D'un ton supérieur ) On n'est pas en train de nourrir les poissons, fillette! On se débarrasse tout simplement de ces cochonneries.
C'est à ça que ça sert, les égouts.

Document à remettre aux élèves

Distribution des rôles:

Introduction

Le Programme de mise en valeur des salmonidés (PMEVS), lancé en 1977, est un projet fédéral-provincial de plusieurs millions de dollars conçu pour augmenter les réserves de saumon (ainsi que celles de truites arc-en-ciel anadromes et de truites fardées) en Colombie-Britannique. Le PMEVS utilise de nombreux moyens pour améliorer l'habitat des salmonidés et augmenter les populations de saumons. Des fonds sont affectés à l'information et à l'éducation du public sur les ressources en saumons, les raisons du déclin des salmonidés et les moyens employés par le PMEVS pour augmenter le nombre de ces poissons. Le PMEVS insiste entre autres sur l'importance de la participation des Britanno-Colombiens en général, et de celle des écoliers de cette province en particulier, à des initiatives significatives et interactives portant sur la protection de cette ressource précieuse qu'est le saumon.

Le volet éducatif du PMEVS comporte des éléments variés, dont les suivants : des trousses de programmes d'études (Les salmonidés dans la salle de classe - niveaux primaire et intermédiaire), des guides de poche (Gently Down the Stream), des programmes d'incubation dans la salle de classe, le Programme de marquage des collecteurs d'eaux pluviales, des vidéos, des affiches et du matériel d'accompagnement (marionnettes, autocollants, jeux et fiches d'information sur les saumons).

L'élaboration du matériel de ce programme d'études est évolutif et ses auteurs sont réceptifs aux nouvelles idées. Tous ses composants ont été élaborés et testés sur le terrain en collaboration avec des enseignants en exercice, et ultérieurement évalués par le ministère de l'Éducation de la Colombie-Britannique. Les personnes-ressources du PMEVS appuient activement, sur une base locale, tous les aspects du programme de mise en valeur des salmonidés.

Fondement du programme d'études

Il existe de nombreuses occasions d'intégrer l'étude du saumon à toutes les matières du programme d'études. L'art dramatique constitue un outil d'enseignement puissant et offre un exemple d'occasion d'explorer plusieurs aspects de l'étude du saumon et de son habitat. Par l'art dramatique (lecture de pièces de théâtre, jeu de rôles, art dramatique "en contexte"), les élèves apprennent à faire le lien entre les idées et les actions, entre la connaissance et l'expérience. L'art dramatique a le pouvoir de "libérer les tensions, susciter l'expression des émotions et stimuler l'imagination". (Guide-cadre de l'évaluation et des programmes d'études, ministère de l'Éducation de la C.-B., automne 1992.)

Les courtes pièces de théâtre, dont les textes sont intégrés au document Les poissons sous les projecteurs, sont conçues pour offrir aux enseignants des suggestions d'unités de leçon thématiques portant sur des sujets comme l'intendance, l'utilisation conflictuelle des ressources, les communautés viables, l'interdépendance écologique, l'intervention humaine dans la nature et le rôle des Premières nations dans l'exploitation des ressources halieutiques.

Ces pièces ont été écrites pour des élèves de niveau intermédiaire (4e à 6e années). Certaines de ces pièces peuvent être jouées par des élèves de niveau intermédiaire devant un auditoire composé d'élèves du primaire.

La présentation de chaque pièce doit être suivie d'une objectivation, impliquant tant les participants que l'auditoire. Cette objectivation débouche souvent sur une nouvelle compréhension, un changement d'attitude, une perspective nouvelle et une réelle appréciation de la complexité inhérente aux diverses interactions entre les humains et l'environnement.

Définitions

L'art dramatique est un processus heuristique centré sur l'apprenant. Il comporte le jeu dramatique spontané de jeunes enfants, ainsi que les jeux, les interprétations et l'adaptation pour la scène nés de l'imagination et de l'expérience d'enfants.

Le théâtre est une forme d'art comprenant la présentation de littérature dramatique à un auditoire. Le théâtre divertit et prend position. La communication entre l'auditoire et les acteurs est intentionnelle. Le théâtre représente un moyen unique par lequel les talents des acteurs, metteurs en scène, concepteurs et techniciens sont mis en commun vers un idéal esthétique.

Visées du programme d'études

Dans le cadre de leur participation aux pièces de théâtre dont les textes sont compris dans la trousse Les poissons sous les projecteurs, les élèves auront l'occasion de développer leurs aptitudes à la création et à la pensée critique, en apprenant à envisager des solutions selon différents points de vue et à reconnaître la différence entre des réactions, des sentiments et des comportements. Par l'interaction dramatique et la réflexion, les apprenants auront également l'occasion d'explorer leurs propres actes, pensées et sentiments, ainsi que ceux de leurs camarades.

Résultats d'apprentissage prescrits

Après avoir participé à une ou à plusieurs des adaptations pour la scène du document Les poissons sous les projecteurs, les élèves devraient être en mesure :

Stratégies d'enseignement

Il existe de nombreuses façons d'utiliser les scénarios suggérés dans Les poissons sous les projecteurs. Nous avons omis délibérément de donner des directives relatives aux accessoires (costumes, décor, effets spéciaux), afin que les élèves puissent laisser libre cours à leur imagination dans la lecture ou l'interprétation d'une pièce. Nous avons adopté cette même approche en ce qui concerne la distribution : seuls les noms des personnages ont été fournis afin de permettre aux élèves "d'étoffer" eux-mêmes leur personnage.

Il est souhaité que ces pièces pourront, dans certains cas, jouer le rôle d'un catalyseur à l'improvisation, à l'interprétation, à la lecture de pièces ou à la rédaction de scénarios par les élèves. Le jeu dramatique doit stimuler la discussion et fournir aux élèves des occasions d'exercer leur créativité et leur pensée critique au sujet des questions présentées. Il est également recommandé d'encourager les élèves à porter un jugement critique sur le jeu dramatique.

Les enseignants doivent se familiariser avec la documentation de base (voir Annexe A). Cette documentation peut être remise aux élèves. Pour plus d'information ou pour d'autres activités relatives à l'étude du saumon du Pacifique et de son habitat, veuillez consulter le matériel intitulé Les salmonidés dans la salle de classe (niveaux primaire et intermédiaire).

1. Stratégies d'apprentissage coopératif

Vous trouverez ci-dessous des suggestions d'activités d'apprentissage coopératif. Nous avons utilisé une technique propre à chaque pièce afin d'illustrer comment le thème de la pièce en question pourrait être développé.

Une activité d'apprentissage dramatique comporte de nombreux éléments théâtraux. Le choix des éléments à combiner et de ceux à mettre en valeur, ainsi que la sélection de la structure dramatique la plus appropriée dépend des facteurs suivants :

2. Intégration de l'art dramatique à d'autres matières

Chaque pièce de théâtre de cette trousse comprend des suggestions pour son intégration aux activités des cours d'art, de musique, de langues, de sciences sociales et de sciences.

3. Lecture de pièces de théâtre

Le théâtre lu consiste en la lecture à haute voix de scénarios littéraires en vue de communiquer une histoire par l'interprétation orale plutôt que par le jeu théâtral. Un scénario y est utilisé, c'est pourquoi cette activité est considérée comme du théâtre, à la différence toutefois que le texte est lu et non mémorisé. Des lecteurs, en position stationnaire debout ou assise, lisent le scénario à l'auditoire.

Directives pour une approche coopérative de la lecture de textes:
  1. Divisez la classe en équipes et distribuez un scénario à chaque groupe.
  2. Chaque équipe doit présenter une pièce à partir du scénario qu'elle a reçu.
  3. Les membres de chaque équipe sont entièrement responsables :
    • de la distribution des rôles;
    • de la préparation d'un calendrier des répétitions
    • de la tenue des répétitions elles-mêmes
    • de la sélection, de la conception et de la création des accessoires ou des costumes
    • de la mise en scène (celle-ci peut être tirée directement du scénario ou créée par l'équipe)
    • de la participation de chacun au projet commun
    • de la présentation de la pièce
    • de l'évaluation de la présentation de la pièce : chacun doit noter ce qui a réussi, ce qui n'a pas fonctionné, et en faire part au reste du groupe
    • de tirer parti de cette expérience et d'en appliquer les leçons apprises à la prochaine pièce

Voir à l'Annexe B une méthode d'évaluation du théâtre lu.

4. Narration

Après cette expérience de lecture d'une pièce de théâtre, vous voudrez peut-être approfondir celle-ci grâce à une activité de narration. Toutefois, avant de passer de la lecture à la narration, les élèves doivent bien connaître la trame de la pièce.

Après lecture du scénario :

  1. Discutez de l'intrigue et de son (ses) thème(s) principal(aux)
  2. Donnez un aperçu de la séquence de l'intrigue. Ceci peut être effectué par construction d'arbres conceptuels ou groupage des concepts de l'intrigue, par scénario-maquettes ou scénarimage (illustrations), ou encore par schéma conceptuel ou découpage
  3. Résumez l'intrigue en posant des questions à l'aide des mots suivants: qui, quoi, quand, où et comment. L'énoncé de ce résumé devrait couvrir tous les éléments clés de l'intrigue
  4. Demandez aux élèves de raconter dans leurs propres mots, en équipes, certaines parties de l'intrigue ou l'histoire intégrale. Ces narrations peuvent être enregistrées sur bande magnétoscopique (les élèves peuvent utiliser des costumes, des marionnettes, des masques, des accessoires, des écriteaux, etc.)

5. Improvisation

Une fois que les élèves se seront familiarisés avec les pièces de théâtre à lire, vous pouvez leur demander d'organiser un spectacle d'improvisations. Il existe plusieurs activités d'improvisation :

  1. une interview-variétés (comme à la télévision) de l'un des personnages du scénario; la création et l'animation de "statues"
  2. en équipes de deux, les élèves fabriquent (avec de la pâte à modeler, du papier mâché ou du carton) une marionnette ou une statue représentant un personnage du scénario. Au signal convenu d'avance (comme une petite tape), chaque marionnette ou statue doit bouger et parler à son tour en assumant le rôle de son personnage
  3. la création d'une scène antérieure ou postérieure au scénario (une scène qui aurait pu se produire juste avant ou immédiatement après le scénario)
  4. un jeu du genre "Fais-moi un dessin" ou des charades mimées illustrant des personnages, objets ou thèmes tirés du scénario

6. Création d'une pièce de théâtre

Après la lecture de scénarios ou la présentation d'une pièce tirée des Poissons sous les projecteurs, vous désirerez peut-être inciter les élèves à écrire (et à jouer) leur propre pièce de théâtre. Durant la création d'une pièce de théâtre, les élèves deviennent acteurs, metteurs en scène, auteurs dramatiques. Les sujets choisis (l'influence des camarades, le suicide, l'environnement, le fantastique, les héros, l'amour, le futur, le passé) peuvent être inspirés de discussions sur certains des thèmes abordés durant la lecture des pièces de théâtre ou par des chansons, photos, anecdotes, cartes géographiques, émissions de télévision ou expériences personnelles.

L'enseignant devrait encourager ses élèves à développer leur rôle en profondeur, en ajoutant ou en substituant des dialogues au scénario afin de faire en sorte qu'ils se sentent "plus à l'aise" avec celui-ci.

7. Présentation d'une pièce de théâtre 

  1. Demandez aux groupes d'élèves de jouer leur pièce de théâtre devant leurs camarades de classe. Pour les aider à en faire la publicité, des modèles d'affiches-programmes sont fournis avec chaque pièce; demandez aux élèves de les remplir à l'aide des illustrations et de l'information pertinentes, puis d'apposer ces affiches dans toute l'école
  2. Invitez les parents des élèves à venir assister aux pièces des élèves dans la salle de classe.
  3. Organisez une "soirée au théâtre"; invitez parents, grands-parents et amis!
  4. Invitez les élèves d'une autre classe (de même niveau ou de niveau différent) à assister à ces pièces. Ces élèves pourraient constituer l'auditoire d'une répétition en préparation de la représentation qui sera donnée aux adultes.
  5. Invitez le directeur et le secrétaire de l'école à ces représentations.
  6. Invitez-y également le directeur général du district et les conseillers scolaires.
  7. Étudiez la pièce dans l'unique but d'en bien saisir les sujets abordés (hors performance).
  8. Refaçonnez les personnages, personnalisez les dialogues, recréez les pièces elles-mêmes. 

Le Programme de marquage de collecteurs d'eaux pluviales

storm drain marking program image

Le marquage des collecteurs d'eaux pluviales constitue un projet de conservation et d'éducation. Ce projet vise à sensibiliser la population au lien qui existe entre les systèmes d'égouts municipaux et la santé des populations de poissons des cours d'eaux locaux.

Nombreux sont ceux qui ne se rendent pas compte que les collecteurs d'eaux pluviales se déversent directement dans les cours d'eau. Là où les cours d'eaux naturels ont été canalisés dans des conduits souterrains, les gens ignorent souvent même l'existence de ces cours d'eau! Les eaux pluviales ne sont traitées d'aucune façon. Par conséquent, si une personne verse dans un collecteur d'eaux pluviales des fertilisants, pesticides, herbicides, huile à moteur usée ou antigel, ces produits toxiques risquent de tuer les poissons et autres organismes vivant dans les cours d'eau. Le programme de marquage des collecteurs d'eaux pluviales s'adresse particulièrement aux enfants. Il leur est demandé de peindre un poisson jaune à proximité d'un collecteur d'eaux pluviales, afin de rappeler au public que tout ce qui entre dans les collecteurs d'eaux pluviales aboutit dans les cours d'eaux des environs; on leur demande également de distribuer de porte à porte des brochures d'information. Ce faisant, ils apprennent ce qu'est un habitat de poissons, le fonctionnement d'un système d'égout et l'efficacité de l'action communautaire.

Le Programme de marquage de collecteurs d'eaux pluviales est un projet conjoint de Pêches et Océans Canada, du ministère de l'Environnement de la C.-B. et de la B.C. Conservation Foundation. Si votre association ou organisme désire de plus amples renseignements sur ce Programme et sur la trousse qui l'accompagne, veuillez vous adresser à Pêches et Océans Canada aux coordonnées suivantes :

Discussion

1. Qu'est-ce qui, selon vous, a soulevé l'indignation de Nicole?

2. Dressez la liste de toutes les raisons que Nicole pourrait invoquer pour convaincre les trois adolescents de ne pas jeter leurs produits polluants dans l'égout. Choisissez le raisonnement qui vous apparaît comme le plus convaincant et donnez quatre critères justifiant votre choix.

3. Mettez-vous à la recherche des collecteurs d'eaux pluviales de votre voisinage.

4. Que signifie le mot "toxique"? Nommez quelques produits toxiques.

5. Lequel des produits suivants serait le plus nocif pour les poissons : l'huile, l'antigel ou l'eau savonneuse? Justifiez votre réponse.

6. De quelle façon les trois adolescents auraient-ils pu se débarrasser de ces déchets? Quelle serait la manière la plus sûre de mettre au rebut chacun de ces produits?

7. Avez-vous déjà vu un collecteur d'eaux pluviales "marqué"? À quoi ressemblait le symbole représenté? Pourquoi, à votre avis, le collecteur d'eaux pluviales est-il ainsi marqué?

8. Jouez un dénouement au scénario mettant en scène les personnages de Jim et de Nicole.

Écrit par Joanne Day, édité par Elizabeth Leboe.