Plan de leçon : Création d'un nid de frai

Aperçu des ressources et du matériel requis

Aperçu du plan de leçon

Résultats d'apprentissage prescrits et composantes du programme d'études

Science 3e

Procédés et habiletés scientifiques

  • poser des questions favorisant la recherche pertinente au contenu d'une expérience
  • mesurer des objets et quantifier des phénomènes

De l'aide peut être mise à votre disposition

Veuillez vous adresser au coordonnateur de l'enseignement de votre région responsable du programme Au fil de l'eau ou à un conseiller communautaire de Pêches et Océans Canada ou encore composez le (604) 666-6614 et demandez si un est disponible dans votre région pour vous assister dans cette activité.

Aperçu du plan de leçon

Dans le cadre de cette expérience, les élèves construiront deux modèles de nid de saumon (là où les femelles saumons viennent pondre leurs oeufs) : l'un avec du gravier, l'autre sans gravier. Une expérience simple démontrera les différences entre les effets que produisent l'eau courante et les prédateurs sur les oeufs exposés et sur les oeufs protégés. Les élèves compareront les résultats de cette expérience, discuteront de leurs conclusions et examineront en quoi cette expérience ressemble ou non à ce qui se passe dans la nature.

Temps approximatif requis

Autre matériel requis:

Ressources supplémentaires et activités d'enrichissement facultatives recommandées

(p. ex. sites Internet, guides pédagogiques, lectures libres, bandes vidéo et audio, affiches et dépliants, sorties éducatives)

Description de l'activité

Cette expérience vise à démontrer comment un nid de frai creusé dans le gravier protège les oeufs de saumon de la prédation. Si vous avez déjà étudié l'unité 3, intitulée "Les oeufs de saumon", vous pouvez substituer une brève révision de celle-ci aux parties un et deux de cette expérience.

Renseignements généraux

Matériel nécessaire:

Temps nécessaire: Trois cours

Degré de difficulté conceptuelle: De moyen à élevé

Suggestions pour l'évaluation: Surveillez les discussions des élèves et examinez leurs observations écrites, afin de vous assurer qu'ils sont bien en mesure de décrire comment un nid de frai protège les oeufs de saumon des prédateurs et des débits d'eau trop rapides.

Introduction

1e partie

diagram:making a redd-experiment 1

2e partie

diagram: making a redd experiment 2

3e partie

Ensemble, comparez ce qu'il est advenu des oeufs laissés à découvert avec ce qui est arrivé à ceux qui étaient protégés par un nid de frai. Créez un graphique comparatif du nombre d'oeufs emportés par l'eau ou dévorés par les oiseaux (première et deuxième parties de l'expérience).

Discussion

Discutez ensemble des conclusions que les élèves pourraient ajouter au document 9.2. Au besoin, posez-leur des questions comme :

Les oeufs sont-ils plus facilement emportés par l'eau lorsqu'ils sont dans un nid ou lorsqu'ils sont à découvert?

Ils sont plus facilement emportés lorsqu'ils sont à découvert.

Les oiseaux ont-ils dévoré plus d'oeufs lorsque ceux-ci étaient dans un nid ou lorsqu'ils étaient à découvert?

Lorsqu'ils étaient à découvert.

Quelles sont les similitudes entre le nid du bac et un nid dans un cours d'eau? En quoi sont-ils différents?

Les matériaux et la forme sont semblables, mais le débit d'eau est moindre dans le bac.

Comment un nid protégerait-il les oeufs dans un vrai cours d'eau?

Il dissimulerait les oeufs de façon à les rendre invisibles aux oiseaux et empêcherait les oeufs d'être emportés par le courant. Il les protégerait également d'autres prédateurs, comme les poissons ou les ratons laveurs, assurant la survie d'un plus grand nombre d'oeufs.

Document à remettre aux élèves

Hypothèse

Observations

Conclusion

Documentation de référence

Les saumons géniteurs - À l'étape finale de leur cycle biologique, les saumons adultes reviennent vers leur rivière ou fleuve d'origine, puis remontent le courant jusqu'au cours d'eau ou lac où ils ont vécu le stade de fretin. Les saumons des cours d'eaux ou lacs intérieurs peuvent parcourir ainsi plusieurs centaines ou même des milliers de kilomètres, nageant de 30 à 50 km par jour à contre-courant. Ils suivent l'odeur de l'eau à la recherche de leur cours d'eau ou lac d'origine, surmontant les rapides ou autres obstacles, comme les barrages, éboulements ou embâcles, avant d'atteindre leur destination. Les pêcheurs ou les prédateurs, comme les ours, les loutres, les ratons laveurs ou les aigles, attrapent de nombreux saumons durant la montaison.

Lorsqu'ils pénètrent dans l'eau douce, les saumons cessent en général de s'alimenter et vivent de leurs réserves lipidiques. Leurs reins, leurs branchies et leur peau changent, afin de régulariser l'équilibre eau-sel de leurs cellules. Pour économiser de l'énergie, leur peau perd la pellicule visqueuse qui la protégeait, elle s'épaissit et se tanne, et les écailles se résorbent.

L'apparence des saumons change considérablement; mâles et femelles adoptent des différences notables. Les saumons des deux sexes perdent leur couleur argentée et deviennent rouge foncé, verts, pourpres, bruns ou gris. Leurs dents s'allongent et leurs mâchoires se recourbent, particulièrement chez les mâles. La forme de leur corps change; une bosse apparaît sur le dos de certaines espèces. Les oeufs mûrissent dans les ovaires des femelles, tandis que le sperme des mâles se transforme en laitance.

Lorsqu'elle atteint son cours d'eau ou lac d'origine, la femelle creuse, à l'aide de ses nageoires ou de sa queue, un nid dans un endroit offrant du gravier de la bonne taille et des conditions d'eau adéquates. À coups de queue puissants, elle réarrange les cailloux du lit de gravier pour former un nid de frai (une petite fosse dans le lit du cours d'eau ou du lac ressemblant à un nid), où elle déposera ses oeufs. Les mâles se battent entre eux pour se rapprocher des femelles. Lorsqu'une femelle choisit un mâle, les deux saumons se touchent et se donnent des petits coups dans une danse de séduction. La femelle dépose une partie de ses oeufs dans le nid de frai, puis le mâle les féconde de sa laitance. Certaines espèces déposent jusqu'à 6 000 oeufs, mais la moyenne est d'environ 2 500. La femelle couvre ses oeufs de gravier afin de les protéger, et prépare souvent un deuxième ou un troisième nid de frai, dont les oeufs seront fécondés par d'autres mâles.

Les mâles et les femelles meurent dans les quelques jours qui suivent le frai. Leurs corps, meurtris et blessés par leur difficile voyage vers l'amont, se décomposent. En fertilisant les cours d'eaux ou les lacs, les riches nutriments provenant des carcasses de saumons fournissent une abondante source de nourriture aux autres poissons et à l'ensemble de la faune qui y vivent. Les carcasses de saumons qui aboutissent sur les rives fertilisent également les forêts et les buissons. Si la plupart des saumons adultes sont capturés, il y aura moins de nutriments dans l'eau pour les générations futures de saumon et pour le reste de l'écosystème.

Écrit par Shelee Hamilton, Édité par Elizabeth Leboe