Plan de leçon : L'esturgeon blanc de la C.-B. : son évolution, son cycle biologique et son déclin

Aperçu des ressources et du matériel requis

Aperçu du plan de leçon

Résultats d'apprentissage prescrits et composantes du programme d'études

Science 8e

Applications scientifiques

  • formuler une critique de l'information présentée dans divers médias
  • se servir de graphiques et de statistiques simples pour analyser des données
  • déterminer les variables qui peuvent être la cause de changements dans des réseaux systèmes

Sciences de la vie (écosystèmes planétaires)

  • évaluer l'ampleur des conséquences qu'ont les phénomènes naturels importants et l'activité humaine sur des environnements local et mondial et sur les changements climatiques

Sciences de la vie (La diversité des organismes)

  • comparer les processus d'adaptation de divers organismes aux conditions de chaque biome et comparer les différents modes d'interaction de ces organismes

Sciences de la vie (Les questions sociales)

  • évaluer les divers effets produits par l'utilisation des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables
  • mettre en parallèle l'extraction et l'exploitation des ressources naturelles d'une part, et le renouvellement des ressources et la réduction des déchets d'autre part

Math 8e

La résolution de problèmes

  • résoudre des problèmes dans des disciplines diverses à l'aide des mathématiques

Statistiques et probabilités (analyse des données)

  • formuler, à l'aide de données existantes, des questions en vue d'une recherche
  • disposer des données de diverses façons, à la main ou à l'aide d'un ordinateur

Social studies 8e

Applications des sciences humaines

  • déterminer et formuler clairement un problème, une question ou une enquête
  • rassembler et organiser un bloc de connaissances provenant de sources d'information primaires et secondaires, écrites ou non écrites, y compris des sources électroniques
  • interpréter et évaluer diverses sources d'information primaires et secondaires
  • apprécier diverses positions sur des questions controversées
  • préparer, réviser et présenter des exposés écrits et oraux

De l'aide peut être mise à votre disposition

Veuillez vous adresser au coordonnateur de l'enseignement de votre région responsable du programme Au fil de l'eau ou à un conseiller communautaire de Pêches et Océans Canada ou encore composez le (604) 666-6614 et demandez si un est disponible dans votre région pour vous assister dans cette activité.

Cette série de trois leçons fait découvrir aux élèves l'histoire de ce "dinosaure des profondeurs" brittano-colombien, sa longue évolution et sa remarquable adaptation, ainsi que les dangers qui menacent actuellement son existence.

Aperçu du plan de leçon

Aperçu de l'activité

Cette série de leçons fait découvrir aux élèves l'évolution, l'adaptation, la répartition actuelle et le cycle biologique de l'esturgeon blanc en Colombie-Britannique ainsi que les dangers qui le menacent. Dans le cadre d'activités individuelles ou de groupe et en se basant sur leurs dessins, leurs graphiques, leurs lectures et leurs aptitudes en informatique, les élèves répondront à des questions sur la biologie de l'esturgeon et déduiront les causes possibles du déclin des populations de ce "dinosaure des profondeurs". Nous utiliserons des données réelles sur les populations d'esturgeons présentes dans le fleuve Fraser et la rivière Nechako. Les sujets ou titres des leçons sont les suivants :

Temps approximatif requis 

Autre matériel requis

Suggestions d'activités d'évaluation

Les élèves pourront répondre au questionnaire des documents du cours en classe ou à la maison. Les questionnaires s'accompagnent d'un corrigé.

Ressources supplémentaires et activités d'enrichissement facultatives recommandées

(p. ex. sites Internet, guides pédagogiques, lectures libres, bandes vidéo et audio, affiches et dépliants, sorties éducatives)

Documentation de référence

L'esturgeon blanc de la Colombie-Britannique

Dans les eaux des rivières Nechako et Kootenay, et celles des fleuves Fraser et Columbia habite un survivant de l'époque des dinosaures : l'esturgeon blanc. Cette créature mystérieuse est le plus grand poisson d'eau douce du Canada, et est demeuré relativement semblable à son ancêtre d'il y a des millions d'années, ayant survécu à des éruptions volcaniques, des périodes glaciaires et aux bouleversements climatiques. Mais l'esturgeon blanc nage maintenant dans un courant de changement qui le conduit tout droit au bord de l'extinction. Il est classé gravement en péril par le Conservation Data Centre de la Colombie-Britannique et considéré comme une espèce en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

Les scientifiques estiment que la population d'esturgeons blancs présente dans la Nechako est passée d'un minimum de 5 000 individus à moins de 500. Et la vaste majorité de ces poissons ont plus de 30 ans. Les estimations disponibles portant sur les populations de l'esturgeon blanc du Haut-Columbia oscillent entre 900 et 1 400 poissons sauvages dans la partie canadienne du bassin, et entre 1 500 et 2 000 poissons entre la frontière canado-américaine et le barrage de Grande Coulée aux États-Unis. Comme c'est le cas pour la population de la Nechako, presque tous les poissons recensés ont plus de 30 ans, ce qui laisse penser que les esturgeons adultes ont de la difficulté à se reproduire ou que les juvéniles meurent avant d'avoir atteint l'âge adulte. Comme les esturgeons ne commencent à frayer qu'entre 15 et 30 ans, l'absence de jeunes esturgeons dans la Nechako et dans le Haut-Columbia signifie qu'une génération entière est déjà disparue. Dans le Fraser, la population est beaucoup plus importante (on l'estime à 62 000 individus); toutefois, la perturbation de l'habitat, l'augmentation de la pollution de l'eau et les variations de température risquent de continuer à avoir des répercussions néfastes sur cette population.

Acipenser transmontanus, le nom latin scientifique de l'esturgeon blanc, se traduit littéralement par "esturgeon d'outre-montagne". Au Canada, on ne retrouve ce formidable poisson que dans deux grands fleuves, situés à l'ouest des Rocheuses. Ces deux fleuves arrosent la Colombie-Britannique; il s'agit des réseaux hydrographiques du Fraser (incluant le bassin de la Nechako) et du Columbia. Dans le Bas-Fraser, l'esturgeon blanc est imposant; il peut atteindre 6 m de long et peser plus de 800 kg. Les individus de cette taille peuvent avoir plus de 100 ans! Dans le réseau hydrographique de la Nechako, où leur croissance est plus lente, les gros esturgeons atteignent généralement trois mètres de longueur. Le corps de l'esturgeon, long et fuselé, ne possède pas d'écailles. À la place, des plaques osseuses, appelées scutelles, sont disposées en cinq rangées le long de son corps. Avec sa tête large et aplatie, de petits yeux et une queue semblable à celle d'un requin, il est bien adapté pour se nourrir des animaux se trouvant au-dessous de lui. Sa bouche ventrale, édentée, se distend pour aspirer la nourriture. L'esturgeon blanc possède également des moustaches, ou barbillons, situées entre le museau et la bouche, qui lui permettent de trouver sa nourriture.

Son comportement reproducteur constitue une autre caractéristique très particulière de l'esturgeon blanc. L'âge de frai se situe autour de 15 ans pour les mâles, et de plus de 20 ans pour les femelles, soit un âge très avancé pour un poisson. Lorsqu'elles ont atteint la maturité, les femelles frayent plus d'une fois, mais seulement tous les 4 à 10 ans. Les esturgeons des deux sexes peuvent frayer jusqu'à la fin de leur vie. Les esturgeons compensent un frai tardif et peu fréquent en pondant d'énormes quantités d'oeufs, soit entre 700 000 chez les femelles de taille moyenne, et 3 à 4 millions chez celles de la taille la plus imposante! Il semble que les frayères privilégiées soient pourvues d'un courant plus rapide et d'un fond plus rocailleux que ne le sont les aires d'alimentation. Les femelles et les mâles frayent par paires ou en petits groupes, où ils pondent leurs oeufs ou libèrent leur sperme dans l'eau courante. Leurs oeufs, bruns et de petite taille, descendent rapidement et vont se coller au fond de la rivière, où ils se trouvent relativement à l'abri des prédateurs. Selon la température de l'eau, les oeufs éclosent de 5 à 25 jours après la ponte, libérant une larve semblable à un têtard et portant un sac vitellin. Les larves prennent deux semaines environ à se transformer en fretin; ces juvéniles ressemblent alors trait pour trait à leurs parents, scutelles et long museau compris. Dans le Bas-Fraser, les juvéniles atteignent 50 cm environ dès l'âge de 5 ans, puis grandissent de 5 cm environ par année jusqu'à 25 ans. On estime que la vitesse de croissance de l'esturgeon blanc de la Nechako est relativement lente à cause de la température de l'eau plus froide, de la brièveté des étés nordiques et de la différence dans le type de nourriture disponible.

L'esturgeon blanc adulte se nourrit exclusivement de matière animale. Pour chercher la nourriture qui se trouve en dessous de lui, il se sert principalement de ses sens du toucher et du goût, plutôt que du sens de la vue. Il suit une odeur ou se laisse simplement dériver vers un endroit favorable, où il attend que la nourriture passe près de lui. L'esturgeon juvénile se nourrit en général de larves d'insectes, d'anodontes (un mollusque) et d'escargots, tandis que l'adulte se nourrit principalement de poisson, notamment de saumon adulte vivant ou même de petits esturgeons.

On étudie actuellement les causes du déclin spectaculaire de cette espèce dans les réseaux hydrographiques de la Nechako, du Haut-Columbia et du Fraser. Les facteurs ayant contribué à son déclin peuvent inclure la surpêche (avant l'interdiction de le pêcher décrétée en 1994), les prises accidentelles et le braconnage, la pollution et les modifications apportées aux zones riveraines par les constructions humaines. Les changements dans le niveau et le débit de l'arrivée d'eau dans le Haut-Columbia et la Nechako peuvent également avoir eu un impact important sur les esturgeons. Ces modifications sont causées par l'exploitation des réservoirs et par la gestion du débit de ces rivières, inhérente à cette activité. Dans le Bas-Fraser, la pêche commerciale intense de la fin des années 1800 et du début des années 1900 a conduit l'esturgeon blanc au bord de l'extinction. Jusqu'en 1980, la pêche au saumon à l'aide de filets maillants dans le Bas-Fraser peut également avoir fortement influencé le déclin de l'esturgeon. Bien que la pêche commerciale dirigée ait cessé depuis et que la population restante se soit lentement rétablie au cours du siècle dernier, les pressions croissantes de l'urbanisation continuent de menacer l'esturgeon.

Au cours de la dernière décennie, on a étudié activement ces trois populations d'esturgeons. Certaines de ces recherches nous ont permis d'en arriver à cette triste conclusion : les esturgeons blancs du Haut-Columbia et de la Nechako se trouvent dans un état critique de déclin. Seule une intervention - et il faut faire vite - pourra probablement sauver ces extraordinaires créatures de la disparition. Avec la présence d'un aussi grand nombre d'intervenants concernés par le cas de chacune de ces rivières, il était impératif de tous les réunir afin de commencer à planifier ensemble des initiatives de rétablissement des esturgeons. Des initiatives de rétablissement ont donc été amorcées pour chacune des trois populations. Ces initiatives visent à déterminer les causes du déclin de l'esturgeon blanc, et à concevoir et à mettre en oeuvre diverses méthodes de gestion, de restauration et de protection de son habitat. Chaque groupe a mis sur pied un plan visant à permettre le redressement des populations d'esturgeons blancs du Canada. L'application de ces initiatives prendra des années, mais il est à espérer que chaque équipe sera en mesure de rétablir et de maintenir les populations visées, jusqu'à ce que l'on puisse déterminer et corriger les diverses causes de leur déclin.

La LEP (Loi sur les espèces en péril) a également été promulguée, afin de prévenir l'extinction ou la disparition de populations d'animaux sauvages et d'aider au rétablissement de telles espèces. Si la LEP, à la suite de l'attribution par le COSEPAC du statut d'espèce en voie de disparition, inscrivait l'esturgeon blanc sur la liste des espèces en péril, celui-ci bénéficierait d'une meilleure protection puisqu'il serait considéré comme une infraction le fait de :

La LEP constitue l'un des nombreux outils nécessaires pour sauver cette espèce de la menace d'extinction dont elle fait l'objet. La décision d'inscrire ou non l'esturgeon blanc sur la liste des espèces protégées par la LEP sera prise en août 2006. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites suivants :

Partie A

Partie A : L'évolution biologique de l'esturgeon blanc

Description de l'activité

Objectifs d'apprentissage

À la fin de cette leçon, l'élève sera en mesure de :

  1. comprendre que l'esturgeon est un poisson dont l'origine remonte à la préhistoire
  2. expliquer comment la capacité d'adaptation de l'esturgeon lui a permis de survivre pendant 175 millions d'années
  3. expliquer comment cette capacité d'adaptation de l'esturgeon lui a permis d'exploiter les ressources des profondeurs des lacs et des rivières

Aperçu de la leçon

Les élèves se livreront à un remue-méninges afin de déterminer ce qu'ils savent déjà et ce qu'ils désirent apprendre au sujet de l'esturgeon blanc. L'enseignant* inscrira cette information dans un tableau devant la classe, qu'il intitulera "Je sais... - Je m'interroge... - J'apprends..." (SIA). Les élèves étudieront l'information contenue dans trois montages, afin de se renseigner sur l'évolution de l'esturgeon blanc, ses transformations morphologiques au fil du temps et sa distribution actuelle. L'enseignant résumera plus tard ce que les élèves ont appris au sujet de l'évolution et des transformations de l'esturgeon blanc, au cours de la présentation d'autres leçons sur le cycle biologique de l'esturgeon et sur les raisons de son déclin.

Matériel requis

  • des illustrations de l'anatomie d'un esturgeon blanc de la rivière Nechako, imprimées sur du papier de format 11 po x 17 po (28 cm x 43 cm) (deux illustrations en couleurs ou un transparent)
  • la fiche d'activité intitulée "Anatomie de l'esturgeon blanc" (une par élève)
  • la feuille intitulée "Capacité d'adaptation - Comment les esturgeons blancs utilisent leur environnement" (une par élève)
  • le document d'information intitulé "Un dinosaure des profondeurs" (un par élève)
  • la fiche d'activité intitulée "Un dinosaure des profondeurs" (une par élève)

Mots clés

  • Acipenser transmontanus
  • adaptation
  • anadrome
  • nageoire anale
  • barbillons
  • nageoire caudale
  • denticules
  • nageoire dorsale
  • sans accès à la mer
  • nageoire pectorale
  • nageoire pelvienne
  • bouche protractile
  • scutelles

Procédure

  1. Présentez cette nouvelle leçon en demandant aux élèves s'ils peuvent deviner quel en sera le sujet. Donnez-leur des indices en leur posant des questions comme "Quel type de poisson a survécu aux dinosaures et mange des algues, des crustacés, des palourdes, des boîtes de conserve et des oignons?"
  2. Remplissez le tableau SIA à l'aide des connaissances ou interrogations des élèves. Servez-vous de cette information pour créer un réseau conceptuel (groupement de mots) au tableau
  3. Bien que les montages se passent d'explications, une brève revue de chacune d'eux assurera une meilleure compréhension. Divisez les élèves en trois groupes et assignez un montage à chaque groupe. Demandez aux élèves d'étudier chacun des trois montages, afin d'apprendre l'évolution, l'anatomie et les transformations de l'esturgeon (15 minutes par montage)
    • 1er montage : Anatomie
      En se servant de la photo intitulée "L'esturgeon blanc de la rivière Nechako" comme guide, chaque élève remplit les cases de la Fiche d'activité intitulée "Anatomie de l'esturgeon blanc"
    • 2e montage : Adaptation
      En se servant de la photo intitulée "L'esturgeon blanc de la rivière Nechako" comme guide, chaque élève répond aux questions du document intitulé "Adaptation - Comment l'esturgeon blanc utilise son environnement"
    • 3e montage : Un dinosaure des profondeurs
      En se servant du document intitulé "Un dinosaure des profondeurs : document d'information à l'intention des élèves", les élèves remplissent la "Fiche d'activité sur le dinosaure des profondeurs"

Évaluation

  1. Revoyez avec les élèves les documents suivants :
    • "Anatomie de l'esturgeon blanc"
    • "Adaptation - Comment l'esturgeon blanc utilise son environnement"
    • "Le dinosaure des profondeurs"
  2. Chaque groupe d'élèves peut présenter au reste de la classe ses hypothèses expliquant les raisons pour lesquelles les esturgeons ont pu survivre jusqu'à nos jours, alors que nombreuses autres espèces ont disparu (question 12 de la "Fiche d'activité sur le dinosaure des profondeurs")

Activité d'approfondissement : La démystification d'Ogopogo

À une certaine époque, le Loch Ness, un lac d'Écosse, était abondamment peuplé d'esturgeons. Le lac Okanagan, pour sa part, est célèbre pour son Ogopogo. Jouant le rôle de détective, les élèves se servent des sites Internet suivants pour vérifier si Ogopogo ne serait pas en réalité un esturgeon. Si les élèves ne peuvent pas travailler sur un ordinateur, demandez-leur de chercher plutôt dans des ouvrages de référence.

Document à remettre aux élèves - Partie A

L'adaptation - Comment l'esturgeon utilise son environnement

  1. La bouche de l'esturgeon ressemble à une ventouse d'aspirateur. À quel niveau d'une rivière t'attendrais-tu à voir un esturgeon se nourrir? Pense à l'emplacement de sa bouche
  2. Les barbillons sont des moustaches charnues disposées entre la bouche et le museau. Les barbillons lui servent à détecter la présence de nourriture. Pense à la façon dont les chats se servent de leurs moustaches et aux sens qui sont actifs lorsque tu manges. Quels sens les barbillons utilisent-ils?
  3. Les scutelles de l'esturgeon sont comme des lames de rasoir; ces plaques osseuses sont très effilées. Il arrive même souvent que les biologistes qui manipulent les esturgeons s'y coupent la peau des mains. Les scutelles sont comme une cuirasse. Pourquoi cette caractéristique est-elle importante pour l'esturgeon? Et à quelle période de son cycle biologique crois-tu que les scutelles prennent toute leur importance?
  4. Comme d'autres poissons dont l'origine remonte à la préhistoire, les esturgeons ne possèdent pas d'écailles, mais plutôt des denticules. Les denticules sont des plaques semblables à des écailles que l'on retrouve sur la peau de l'esturgeon et qui lui donnent sa rugosité. Si tu passes la main dans un sens sur leur peau, celle-ci semble douce; si tu la passes dans l'autre sens, elle semble très rugueuse. En quoi cette caractéristique aide-t-elle l'esturgeon à survivre en milieu marin?
  5. Pourquoi selon toi l'esturgeon blanc est-il appelé "blanc"?
  6. Le type de coloration de l'esturgeon blanc s'appelle "contre-tonalité". Un poisson dont la couleur est une contre-tonalité a le dos sombre et le ventre de couleur claire. Quelle est la couleur de l'esturgeon représenté sur la photo?
  7. Comment, à ton avis, la contre-tonalité camoufle-t-elle un esturgeon blanc dans l'eau?

Les dinosaures des profondeurs - Document d'information à l'intention des élèves

Évolution

Les poissons sont apparus sur la Terre il y a plus de 500 millions d'années, et l'esturgeon, il y a environ 175 millions d'années. Aujourd'hui, ce "dinosaure des profondeurs" n'a pour ainsi dire pas changé. Alors qu'un grand nombre d'espèces de poissons sont aujourd'hui disparues, et que de nombreuses autres ont évolué et sont devenues les premiers vertébrés, l'esturgeon est demeuré sensiblement le même. Il se caractérise notamment par : un squelette cartilagineux; une peau au grain fin avec des plaques semblables à des écailles (les denticules); une silhouette en forme de torpille; une nageoire caudale tournée vers le haut; une bouche très en retrait sur la face interne de la tête; un museau obtus et des scutelles osseuses. L'esturgeon est un poisson de fond bien adapté à son environnement. Il se sert de sa bouche tubuleuse protractile comme d'un aspirateur pour "aspirer" tout ce qu'il peut trouver sur le fond de la rivière. Étant donné que les esturgeons passent la plupart de leur temps dans les profondeurs sombres, leurs yeux sont très petits et leur vision, faible. Pour compenser ce handicap, ils ont développé des moustaches, ou barbillons, très sensibles qui leur permettent de repérer leurs proies.

Cycle biologique

L'esturgeon est un poisson anadrome, c'est-à-dire qu'il peut passer toute sa vie adulte ou une partie de celle-ci dans l'eau salée avant de retourner dans l'eau douce pour frayer. Auparavant, l'esturgeon du Bas-Columbia passait la majorité de sa vie dans l'océan, vivant du riche environnement marin, avant de retourner dans les rivières pour frayer. Les scientifiques croient que, contrairement aux esturgeons du Bas-Columbia, les esturgeons blancs du Haut-Columbia ne migraient pas vers l'océan. Ils sont toutefois convaincus que le mouvement des esturgeons du bassin du Haut-Columbia a été restreint en grande partie par les nombreux barrages hydroélectriques qui y ont été construits et qu'aujourd'hui, cette espèce est à toutes fins pratiques confinée aux eaux intérieures.

Répartition des espèces

Il existe 29 espèces d'esturgeons, réparties à travers le monde. Elles se retrouvent toutes dans l'hémisphère Nord, notamment en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Des neuf espèces vivant en Amérique du Nord, on en retrouve deux sur la côte Ouest. Ce sont l'esturgeon vert (Acipenser medirostris) et l'esturgeon blanc (Acipenser transmontanus). On retrouve l'Acipenser transmontanus, ou "l'esturgeon d'outre-montagne", dans trois grands fleuves : le fleuve Sacramento (Californie); le fleuve Columbia et le fleuve Fraser. En Colombie-Britannique, on retrouve des populations reproductrices d'esturgeons blancs dans trois fleuves ou rivières : le Fraser; la Nechako et la Columbia/Kootenay.

Fiche d'activité sur les dinosaures des profondeurs

  1. Quand l'esturgeon est-il apparu sur la ligne du temps?
  2. Quand les dinosaures ont-ils commencé à habiter la Terre? 
  3. Les esturgeons sont anadromes. Qu'est-ce que cela signifie?
  4. Dessine un habitat possible de l'esturgeon.
  5. Pourquoi les esturgeons ont-ils eu avantage à vivre dans les rivières et les lacs plutôt profonds?
  6. Un esturgeon peut atteindre six mètres de long. Penses-tu qu'un poisson de cette taille puisse avoir des prédateurs? Pourquoi?
  7. Nomme une ressemblance entre les requins et les esturgeons.
  8. Qu'est-ce que la "contre-tonalité" et en quoi constitue-t-elle un avantage pour l'esturgeon?
  9. Nomme une ressemblance entre les crocodiles et les esturgeons.
  10. Donne une raison qui expliquerait pourquoi les crocodiles, les requins et les esturgeons ont survécu jusqu'à nos jours?
  11. Quelles sont les causes possibles de l'extinction des dinosaures?
  12. Un paléontologue est une personne qui étudie les espèces qui existaient il y a très longtemps. Souvent, les paléontologues se servent de fossiles pour découvrir l'endroit où vivaient certains animaux, ce qu'ils mangeaient et comment ils ont survécu. On considère les esturgeons comme des "fossiles vivants". À la manière des paléontologues, élabore avec ton groupe une théorie expliquant pourquoi les esturgeons ont pu survivre jusqu'à nos jours alors que de nombreuses autres espèces ont disparu.

L'anatomie de l'esturgeon blanc

Veuillez compléter ce diagramme à l'aide des mots-clés contenus dans la légende.

picture of sturgeon anatomy
Acipenser transmontanus

Mots-clés

  • Acipenser transmontanus
  • Nageoire anale
  • Barbillons
  • Nageoire caudale
  • Denticules
  • Nageoire dorsale
  • Queue hétérocerque
  • Nageoire pectorale
  • Nageoire pelvienne
  • Bouche protractile
  • Scutelles

Outil d'évaluation Corrigé - Partie A

L'adaptation - Comment l'esturgeon utilise son environnement

1. La bouche de l'esturgeon ressemble à une ventouse d'aspirateur. À quel niveau d'une rivière vous attendriez-vous à voir un esturgeon se nourrir? Pensez à l'emplacement de sa gueule.

Les esturgeons sont des poissons de fond, c'est-à-dire qu'ils trouvent la plus grande partie de leur nourriture sur le fond d'une rivière ou d'un lac.

2. Les barbillons sont des moustaches charnues disposées entre la bouche et le museau. Les barbillons lui servent à détecter la présence de nourriture. Pensez à la façon dont les chats se servent de leurs moustaches et aux sens qui sont actifs lorsque vous mangez. Quels sens les barbillons utilisent-ils?

L'odorat : l'esturgeon détecte l'odeur de la nourriture grâce à ses barbillons.

3. Les scutelles de l'esturgeon sont comme des lames de rasoir; ces plaques osseuses sont très effilées. Il arrive même souvent que les biologistes qui manipulent les esturgeons s'y coupent la peau des mains. Les scutelles sont comme une cuirasse. Pourquoi cette caractéristique est-elle importante pour l'esturgeon? Et à quelle période de leur cycle biologique croyez-vous que les scutelles prennent toute leur importance?

Les scutelles sont le plus coupant chez les esturgeons juvéniles. Ceux-ci étant de petites taille, il est important que les scutelles soient très coupantes afin de les rendre moins appétissants pour les autres poissons.

4. Comme d'autres poissons dont l'origine remonte à la préhistoire, les esturgeons ne possèdent pas d'écailles, mais plutôt des denticules. Les denticules sont des plaques semblables à des écailles que l'on retrouve sur la peau de l'esturgeon et qui lui donnent sa rugosité. Si vous passez la main dans un sens sur leur peau, celle-ci semble douce; si vous la passez dans l'autre sens, elle semble très rugueuse. En quoi cette caractéristique aide-t-elle l'esturgeon à survivre en milieu marin?

Les denticules protègent l'esturgeon contre les autres poissons.

5. Pourquoi selon vous l'esturgeon blanc est-il appelé "blanc"?

À cause de son ventre blanc.

6. Le type de coloration de l'esturgeon blanc s'appelle "contre-tonalité". Un poisson dont la couleur est une contre-tonalité a le dos sombre et le ventre de couleur claire. Quelle est la couleur de l'esturgeon représenté sur la photo?

Il est d'un gris foncé qui se dégrade vers le gris pâle sur le dos, et blanc sur le ventre.

7. Comment, à votre avis, la contre-tonalité camoufle-t-elle un esturgeon blanc dans l'eau?

Étant donné que l'esturgeon blanc est un poisson de fond, il passe beaucoup de temps près du fond de l'eau, dans l'obscurité. Sa couleur sombre l'aide à s'y camoufler. De même, son ventre de couleur claire l'aide à se confondre avec la lumière filtrant à travers l'eau et à le dissimuler aux poissons prédateurs qui nagent sous lui.

Fiche d'activité sur les dinosaures des profondeurs

1. Quand l'esturgeon est-il apparu sur la ligne du temps?

Il y a 175 millions d'années.

2. Quand les dinosaures ont-ils commencé à habiter la Terre?

Il y a 325 millions d'années.

3. Les esturgeons sont anadromes. Qu'est-ce que cela signifie?

Cela signifie qu'ils peuvent vivre dans l'eau salée aussi bien que dans l'eau douce.

4. Dessine un habitat possible de l'esturgeon.

5. Pourquoi les esturgeons ont-ils eu avantage à vivre dans les rivières et les lacs plutôt profonds?

Parce que les habitats y sont nombreux étant donné le grand nombre de rivières et de lacs profonds présents dans l'hémisphère Nord. De plus, parce qu'il existe très peu d'autres espèces qui se sont adaptées aux habitats des eaux profondes, l'esturgeon connaît ainsi très peu de compétition.

6. Un esturgeon peut atteindre six mètres de long. Pensez-vous qu'un poisson de cette taille puisse avoir des prédateurs? Pourquoi?

Les esturgeons n'ont de prédateurs que lorsqu'ils sont au stade de l'oeuf ou de la larve; quelques années plus tard, leurs seuls prédateurs sont les humains.

7. Nommez une ressemblance entre les requins et les esturgeons.

Les denticules.

8. Qu'est-ce que la "contre-tonalité" et en quoi constitue-t-elle un avantage pour l'esturgeon?

La contre-tonalité, c'est le fait, pour un poisson, d'avoir le dos sombre et le ventre de couleur claire. Pour un poisson qui nage au-dessus d'un requin, celui-ci se confond avec les eaux sombres des profondeurs. Pour un poisson se trouvant au-dessous d'un requin, celui-ci se confond avec la lumière de la surface filtrée par l'eau.

9. Nommez une ressemblance entre les crocodiles et les esturgeons.

Ce sont des généralistes.

10. Donnez une raison qui expliquerait pourquoi les crocodiles, les requins et les esturgeons ont survécu jusqu'à nos jours?

Ce sont des généralistes, c'est-à-dire qu'ils peuvent se contenter parti de toute nourriture disponible.

11. Quelles sont les causes possibles de l'extinction des dinosaures?

Il existe plusieurs théories tentant d'expliquer la disparition des dinosaures : l'explosion d'une étoile, la collision de la Terre avec une comète, le réchauffement de la planète, une immense éruption solaire ou la collision d'un météorite avec la Terre.

12. Un paléontologue est une personne qui étudie les espèces qui existaient il y a très longtemps. Souvent, les paléontologues se servent de fossiles pour découvrir l'endroit où vivaient certains animaux, ce qu'ils mangeaient et comment ils ont survécu. On considère les esturgeons comme des "fossiles vivants". À la manière des paléontologues, élabore avec ton groupe une théorie expliquant pourquoi les esturgeons ont pu survivre jusqu'à nos jours alors que de nombreuses autres espèces ont disparu.

[Il existe plusieurs réponses possibles à cette question].

L'anatomie de l'esturgeon blanc

Veuillez compléter ce diagramme à l'aide des mots-clés contenus dans la légende.

picture of sturgeon anatomy
Acipenser transmontanus

Mots-clés

  • Acipenser transmontanus
  • Nageoire anale
  • Barbillons
  • Nageoire caudale
  • Denticules
  • Nageoire dorsale
  • Queue hétérocerque
  • Nageoire pectorale
  • Nageoire pelvienne
  • Bouche protractile
  • Scutelles
Partie B

Partie B : Le cycle biologique de l'esturgeon blanc

Description de l'activité

Objectifs d'apprentissage

À la fin de cette leçon, l'élève sera en mesure de :

  1. décrire les étapes du développement des esturgeons
  2. explorer plusieurs sites Internet portant sur le sujet de l'esturgeon
  3. comparer le cycle biologique de l'esturgeon à celui du saumon kokani

Aperçu de la leçon

À l'aide de l'information contenue dans un ou deux sites Internet, les élèves se familiariseront avec le cycle biologique de l'esturgeon blanc et (par voie de comparaison) avec celui du saumon kokani. En se servant de ce qu'ils viennent d'apprendre, les élèves rempliront un diagramme de Venn et répondront à un questionnaire.

Matériel requis

  • le "Cycle biologique de l'esturgeon blanc - document d'information à l'intention des élèves" (un par élève ou un transparent);
  • l'accès à un laboratoire informatique;
  • la feuille d'activité intitulée "Mission d'enquête" (une par élève);
  • le diagramme de Venn du cycle biologique de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako et du saumon kokani (un par élève);
  • le site Internet intitulé Upper Columbia White Sturgeon (en anglais seulement) www.uppercolumbiasturgeon.org.
  • le site Internet "Kokanee Salmon Heritage Project" (facultatif; en anglais seulement)

Mots-clés

  • dispersion
  • rayon de nageoire
  • éclosion
  • juvénile
  • larve
  • otolithes
  • nid de frai
  • frai
  • substrat
  • turbidité
  • vitesse du courant

Procédure

  1. Distribuez aux élèves le document intitulé "Cycle biologique de l'esturgeon blanc - document d'information à l'intention des élèves". Demandez-leur de le lire, puis revoyez-en les sujets abordés et les mots-clés avec la classe
  2. Laboratoire informatique :
    1. Demandez aux élèves de visiter le site Internet intitulé " Upper Columbia White Sturgeon" et de cliquer sur le lien "Biology and Life History Tour". À l'aide de l'information contenue dans ce site, les élèves remplissent le questionnaire de la feuille d'activité intitulée "Mission d'enquête", portant sur le cycle biologique de l'esturgeon blanc
    2. Demandez aux élèves de remplir le diagramme de Venn comparant les cycles biologique du saumon kokani et de l'esturgeon blanc de la Nechako. Dirigez-les vers le site Internet intitulé "Kokanee Salmon Heritage Project", s'ils ont besoin d'information sur le saumon kokani (cliquez sur le lien "Table of Contents", puis sur celui de "Life Cycle")
  3. Avec la classe, revoyez les réponses données aux questions des deux feuilles d'activité.
  4. Discussion : Comment déterminer l'âge d'un esturgeon blanc.
    1. Demandez aux élèves de répondre aux questions suivantes :
      • Il est difficile et dispendieux de déterminer l'âge des poissons. Pourquoi nous donnons-nous la peine de le faire?

        Cela aide les biologistes à déterminer entre autres choses combien de poissons fraient, à savoir si les juvéniles survivent et si la population vieillit.

      • Comment détermine-t-on l'âge de la plupart des poissons?

        En observant leurs écailles (scalimétrie)

      • Comment détermine-t-on l'âge de l'esturgeon blanc?

        En observant les rayons de leurs nageoires

      • Pourquoi ne peut-on pas déterminer l'âge d'un esturgeon blanc par l'observation de son otolite?

        Contrairement au saumon kokani, l'esturgeon blanc ne meurt pas après le frai. Il faudrait par conséquent tuer l'esturgeon pour lui enlever ce petit os (l'otolite).

      • Pourquoi est-il important pour les scientifiques de connaître l'âge d'un poisson?

        Parce que cela leur permet de savoir si les juvéniles survivent et quel âge peuvent atteindre les spécimens d'une espèce.

      • Pourquoi, selon vous, les poissons du Bas-Columbia deviennent plus gros que ceux du Haut-Columbia?

        Parce que les poissons du Bas-Columbia ont accès à l'océan, où ils trouvent davantage de nourriture.

Évaluation

Revoyez avec les élèves les documents suivants :

  • la feuille d'activité intitulée "Mission d'enquête"
  • le diagramme de Venn portant sur l'esturgeon blanc et sur le saumon kokani

Document à remettre aux élèves - Partie B

Le cycle biologique de l'esturgeon blanc - Document d'information à l'intention des élèves

Le cycle biologique

Étant donné que les esturgeons vivent très longtemps, ils atteignent leur maturité à un âge beaucoup plus avancé que la plupart des espèces. Dans la rivière Nechako et dans le Haut-Columbia, les esturgeons femelles atteignent leur maturité vers 30 ans, tandis que les mâles deviennent adultes entre 15 et 25 ans. Les esturgeons adultes fraient entre mai et juillet, lorsque la température de l'eau oscille entre 14 et 18 ºC. Les éléments suivants sont essentiels à la composition d'une frayère de haute qualité :

  • substrat : des pierres propres et non du sable
  • vitesse du courant : rapide, p. ex. près de rapides ou sous des chutes ou des barrages
  • profondeur de l'eau : profonde
  • turbidité : une eau où la présence de sédiments fournit un abri aux oeufs et favorise leur dispersion

Une femelle peut pondre plusieurs millions d'oeufs; elle ne fraie pas chaque année toutefois, mais plutôt tous les quatre ou cinq ans. Une femelle ne fraie que si elle dispose d'une frayère adéquate et que si la température de l'eau est propice. Si les conditions ne sont pas favorables, elle réabsorbera ses oeufs et ne frayera pas durant cette année-là. À la différence des kokanis femelles, qui creusent leur nid de frai, les esturgeons femelles dispersent leurs oeufs dans l'eau, lesquels seront fécondés par un ou plusieurs mâles. Une fois fertilisés, les oeufs descendent vers le fond de la rivière, où ils adhèrent aux plantes et aux pierres. Les esturgeons adultes ne portent aucuns soins aux oeufs ni aux juvéniles. Les oeufs éclosent 7 à 19 jours après la ponte (plus tard dans les eaux plus froides), sous forme de larve ayant l'aspect d'un têtard. Les larves vivent de leur sac vitellin pendant les 12 premiers jours de leur vie, puis commencent à se nourrir d'insectes aquatiques et de zooplancton. Après 20 jours, les larves se transforment en esturgeons juvéniles ressemblant à leurs parents, avec des nageoires et un ensemble complet de scutelles. Les esturgeons blancs sont vulnérables durant les stades de l'oeuf et de la larve. Dans des habitats défavorables, ils sont menacés par la prédation et par le manque de nourriture. Moins de un dixième pour cent des juvéniles survivent au-delà de leur première année.

Comment déterminer l'âge des esturgeons

Étant donné qu'un esturgeon ne possède pas d'écailles, les scientifiques utilisent une petite partie de la nageoire pectorale de l'esturgeon pour déterminer son âge. Les rayons sont des os ressemblant à des doigts qui donnent à cette nageoire sa structure solide. Comme les cercles s'ajoutent à un tronc d'arbre, une nouvelle strate vient s'ajouter à un rayon chaque année. On compte ces strates pour déterminer l'âge d'un esturgeon. À l'instar de l'espace entre les cercles d'un arbre, l'espace entre les strates montre la rapidité de croissance d'un esturgeon.

Par souci d'uniformité, l'échantillonnage du rayon de nageoire se fait toujours au même endroit et de la même façon. On coupe une petite partie du rayon de la nageoire pectorale gauche à l'aide d'une lame de scie à métaux. On utilise ensuite un scalpel pour retirer complètement l'échantillon du reste de la nageoire. Enfin, on pratique quatre à six coupes transversales dans l'échantillon à l'aide d'une scie d'horloger. On monte ensuite ces coupes transversales sur des diapositives qui peuvent être vues au microscope. Les rayons de nageoire étant des organes externes, ils risquent de subir des dommages physiques. Le cas échéant, on effectue cette opération sur la nageoire pectorale droite.

Dans une large mesure, l'alimentation et la température de l'eau déterminent la vitesse de croissance de l'esturgeon. Des scientifiques ont découvert que les esturgeons du Bas-Columbia ayant accès à l'océan deviennent plus gros et croissent à une vitesse plus constante que ceux qui vivent dans le Haut-Columbia, lesquels n'ont pas accès à l'océan. La croissance des poissons de la rivière Nechako est encore plus lente que celle des poissons du Haut-Columbia.

Les cycles biologiques du Kokani et de l'esturgeon blanc de la Nechako

Nom :

Professeur :

Sujet :

Date :

image of the life cycle of the sturgeon

Mission d'enquête

Tu viens tout juste d'être engagé(e) par le ministère des Pêches et des Océans (MPO) pour étudier l'esturgeon blanc! Avant de te rendre au fleuve Columbia, tu dois recueillir certains renseignements sur le cycle biologique de l'esturgeon blanc. Heureusement, tu sais exactement où trouver cette information : sur le site Internet intitulé The Upper Columbia White Sturgeon website www.uppercolumbiasturgeon.org (en anglais seulement). En consultant le lien intitulé Biology and Life History Tour (Biologie et évolution), tu seras en mesure de répondre aux questions suivantes :

  1. Les femelles arrivent à maturité à ____ ans; les mâles, à ____ ans.
  2. Les esturgeons en frai recherchent des frayères possédant les quatre caractéristiques suivantes:
  3. Le saumon femelle creuse un nid de frai (frayère) pour y déposer ses oeufs; que fait l'esturgeon femelle de ses oeufs?
  4. Pourquoi, selon toi, l'esturgeon femelle pond-elle une si grande quantité d'oeufs?
  5. Si les circonstances sont défavorables, une femelle en frai réabsorbera ses oeufs et attendra l'année suivante avant de tenter de frayer de nouveau. Pourquoi est-ce un bon comportement d'adaptation?
  6. Les oeufs d'esturgeon sont collants; pourquoi selon toi?
  7. Combien de temps les oeufs prennent-ils avant d'éclore?
  8. Une larve d'esturgeon ressemble à _________ ?
  9. Pourquoi est-il important qu'une jeune larve soit capable de se laisser emporter par le courant?
  10. À quels endroits d'une rivière les jeunes esturgeons trouvent-ils leur nourriture?
  11. Nommez trois éléments qui peuvent composer la nourriture de l'esturgeon :
  12. Pourquoi appelle-t-on l'esturgeon un "dinosaure des profondeurs"?

Outil d'évaluation corrigé - Partie B

Les cycles biologiques du Kokani et de l'esturgeon blanc de la Nechako

image of the life cycle of the sturgeon

Mission d'enquête

Tu viens tout juste d'être engagé(e) par le ministère des Pêches et des Océans (MPO) pour étudier l'esturgeon blanc! Avant de te rendre au fleuve Columbia, tu dois recueillir certains renseignements sur le cycle biologique de l'esturgeon blanc. Heureusement, tu sais exactement où trouver cette information : sur le site Internet intitulé The Upper Columbia White Sturgeon www.uppercolumbiasturgeon.org (en anglais seulement). En consultant le lien intitulé Biology and Life History Tour (Biologie et évolution), tu seras en mesure de répondre aux questions suivantes :

  1. Les femelles arrivent à maturité à 30 ans; les mâles, à 15 et 20 ans.
  2. Les esturgeons en frai recherchent des frayères possédant les quatre caractéristiques suivantes :
    1. substrat
    2. courant rapide
    3. eau profonde
    4. turbidité
  3. Le saumon femelle creuse un nid de frai (frayère) pour y déposer ses oeufs; que fait l'esturgeon femelle de ses oeufs?

    Elle les disperse.

  4. Pourquoi, selon toi, l'esturgeon femelle pond-elle une si grande quantité d'oeufs?

    Pour augmenter ses chances de voir survivre certains de ses oeufs.

  5. Si les circonstances sont défavorables, une femelle en frai réabsorbera ses oeufs et attendra l'année suivante avant de tenter de frayer de nouveau. Pourquoi est-ce un bon comportement d'adaptation?

    Elle ne gaspille pas son énergie : si les circonstances sont défavorables au frai, elles seront défavorables au bon développement des oeufs.

  6. Les oeufs d'esturgeon sont collants; pourquoi selon toi?

    Cela leur permet d'adhérer au fond de la rivière et de ne pas se laisser emporter par le courant.

  7. Combien de temps les oeufs prennent-ils avant d'éclore?

    De 7 à 10 jours.

  8. Une larve d'esturgeon ressemble à têtard.
  9. Pourquoi est-il important qu'une jeune larve soit capable de se laisser emporter par le courant?

    Le fait de se laisser emporter par le courant aide les larves à trouver de la nourriture et des endroits où se cacher de leurs prédateurs.

  10. À quels endroits d'une rivière les jeunes esturgeons trouvent-ils leur nourriture?

    Au fond de l'eau.

  11. Nommez trois éléments qui peuvent composer la nourriture de l'esturgeon :
    1. amphipodes
    2. mysis (crevettes)
    3. petits poissons
  12. Pourquoi appelle-t-on l'esturgeon un "dinosaure des profondeurs"?

    Parce qu'il habite la Terre depuis si longtemps et n'a presque pas changé en 175 millions d'années!

Partie C

Partie C : Les causes du déclin de l'esturgeon blanc

Description de l'activité

Objectifs d'apprentissage

À la fin de cette leçon, l'élève sera en mesure de :

  1. créer un graphique à barres montrant le déclin des populations d'esturgeon blanc dans la rivière Nechako
  2. comprendre deux des causes possibles du déclin des stocks d'esturgeons
  3. comprendre comment les barrages hydroélectriques favorisent la sédimentation

Aperçu de la leçon

Les élèves sont initiés aux causes possibles expliquant le déclin de cette espèce et son inscription sur la liste des espèces menacées d'extinction. Individuellement, les élèves créent un graphique à l'aide de données réelles sur la population d'esturgeons présents dans la rivière Nechako. En se basant sur ce qu'ils ont appris à partir de leurs graphiques, les élèves peuvent déduire les causes possibles du déclin des populations d'esturgeon. L'impact des barrages hydroélectriques est examiné en détail au cours d'une démonstration effectuée par l'enseignant. (Ceci peut également faire l'objet d'une expérience menée par les élèves eux-mêmes.)

Matériel requis

  • le document intitulé : "Les causes du déclin des stocks d'esturgeons - Document d'information à l'intention des élèves" (un par élève)
  • la fiche d'activité intitulée : "Le déclin de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako" - (une par élève)
  • du papier quadrillé (une feuille par élève)
  • deux cuvettes ou contenants de yogourt, des paillettes, de la terre, de l'eau (pour l'enseignant - davantage, si l'expérience est également menée par les élèves)
  • le graphique intitulé "Évaluation des populations" (transparent)

Mots-clés

  • bioaccumulation
  • digues
  • espèce disparue
  • barrage hydroélectrique
  • mortalité
  • population
  • réservoir
  • charge solide
  • turbidité

Procédure

  1. Exercice de création de graphique (graphique linéaire simple ou graphique à barres)
    • les élèves utilisent les données brutes fournies sur la fiche d'activité intitulée "Le déclin de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako", pour créer un graphique à barres montrant le nombre réel d'esturgeons blancs dans le bas Fraser et dans la Nechako
    • demandez aux élèves d'interpréter ce graphique en observant les chiffres réels et les chiffres extrapolés pour les différents groupes d'âge. Ils pourront ensuite discuter des causes pouvant expliquer la rareté des juvéniles
  2. Expérience pratique du barrage électrique (sous forme de démonstration par l'enseignant et/ou d'expérience menée par les élèves en équipe de deux ou en petits groupes).
    • remplissez d'eau les deux cuvettes ou contenants de yogourt. Expliquez aux élèves que l'un des contenants représente l'eau d'une rivière maintenant endiguée dans un réservoir formé par un barrage; l'autre contenant représente l'eau de cette rivière, du côté inférieur du barrage
    • ajoutez de la terre à l'eau du "réservoir" et mélangez-la à l'eau
    • demandez aux élèves d'observer l'eau en même temps que vous versez le contenu du "réservoir" dans la cuvette représentant la "rivière inférieure"
      • Quel aspect l'eau de la cuvette inférieure présente-t-elle?

        Elle semble claire.

      • Quel aspect l'eau de la cuvette inférieure présente-t-elle?

        Elle est trouble, turbide.

      • Que sont devenus les sédiments?

        Ils sont passés dans la cuvette inférieure.

      • En quoi le fait de se trouver dans une eau claire a-t-il une influence sur les esturgeons?

        Une eau claire leur procure un habitat propre et sain.

    • Maintenant, saupoudrez de paillettes l'eau de la cuvette inférieure. Ces paillettes représentent la pollution affectant la moitié inférieure de la Nechako.
      • Les paillettes représentent la pollution. Que font ces polluants?

        Ils vont se déposer au fond de la rivière.

      • Où les esturgeons trouvent-ils leur nourriture?

        Au fond de la rivière.

      • Où se trouvent les esturgeons dans leur chaîne alimentaire?

        Au sommet.

      • Pensez-vous qu'ils pourraient être touchés par la pollution?

        (Il existe différentes réponses à cette question.)

Évaluation

  1. Corrigez le graphique à l'aide du transparent.
  2. Revoyez avec les élèves la fiche d'activité intitulée : "Le déclin de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako".

Activité d'approfondissement

Demandez aux élèves de se diviser en équipes de deux et de recréer un réservoir et une rivière à l'aide de contenants de yogourt.

Document à remettre aux élèves - Partie C

Les causes du déclin de l'esturgeon blanc - Document d'information à l'intention des élèves

La population d'esturgeons blancs habitant le cours supérieur de la rivière Nechako est en péril : l'esturgeon blanc y est menacé d'extinction. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada a désigné l'esturgeon blanc "en voie de disparition". À l'échelon provincial, il est inscrit sur la liste rouge (ce qui signifie que l'espèce est gravement en péril). Les causes de son déclin sont en majeure partie humaines et s'étendent sur les 125 dernières années seulement (n'oubliez pas que ces poissons habitent la Terre depuis 175 millions d'années).

La liste ci-dessous énumère les sources de stress possibles auxquelles sont soumises les populations d'esturgeons blancs de la Nechako. Les dangers causés par l'humain qui menacent l'esturgeon blanc sont cumulatifs, et comprennent les suivants :

  1. La construction de barrages hydroélectriques
    • Les barrages ont modifié la qualité et la quantité de l'eau. À cause de la réduction de la turbidité dans les réservoirs retenus par un barrage, l'eau y est plus claire. Or, la limpidité de l'eau nuit à la capacité des jeunes esturgeons de se cacher de leurs prédateurs
    • Les barrages ont réduit le débit et la température de l'eau, ce qui risque d'avoir un impact négatif sur le frai. L'esturgeon blanc préfère frayer dans un courant rapide
  2. La prédation
    • Il se peut que les modifications subies par la rivière, notamment celles affectant la quantité de sédiments et la clarté de l'eau, aient favorisé l'augmentation du nombre de prédateurs se nourrissant d'esturgeons au stage de l'oeuf et à d'autres stades vulnérables de leur vie
  3. Diminution de la quantité de nourriture disponible
    • Il se peut qu'il y ait maintenant moins de la nourriture préférée des juvéniles qu'il n'y en avait avant que la rivière ne subisse ces changements
  4. La pollution industrielle et urbaine
    • La pollution peut avoir un effet négatif sur la qualité de l'eau, entraînant une diminution du taux de survie et de reproduction de l'esturgeon
    • Étant donné que l'esturgeon peut vivre jusqu'à 100 ans, une grande quantité de contaminants chimiques, comme le cuivre, le zinc et des métaux lourds peut se concentrer dans son organisme. C'est ce qu'on appelle la "bioaccumulation"
  5. La surpêche
    • Les humains ont longtemps pêché l'esturgeon pour ses oeufs (caviar) et sa chair, ainsi que pour le sport (poisson-trophée). La pêche à l'esturgeon est maintenant interdite
  6. L'altération des voies d'eau
    • Les changements survenus dans la quantité et le débit de l'eau ont causé une redistribution des sédiments au fond de la rivière. Il reste à déterminer, par la recherche, comment ces changements ont restructuré l'habitat de la plaine inondable dont les esturgeons adultes ont besoin pour frayer et se nourrir, et dont les juvéniles ont besoin pour croître
  7. Les plantes aquatiques enracinées
    • Le ralentissement du courant de la rivière Nechako et la teneur en éléments nutritifs des déversements urbains ont beaucoup fait augmenter le nombre de plantes aquatiques enracinées dans cette rivière. Une telle multiplication du nombre de plantes risque de réduire la quantité d'oxygène, de modifier la composition chimique de l'eau et de favoriser la sédimentation. Ces facteurs risquent d'avoir un effet négatif sur le taux de ponte et de survie de l'esturgeon blanc

Fait intéressant, les esturgeons, pris individuellement, ne risquent pas d'être tués facilement, mais il est par contre facile de menacer la survie de leurs populations. Le taux de mortalité chez les adultes est bas parce que : on ne leur connaît aucun prédateur (à l'exception des humains); ils se trouvent au sommet de la chaîne alimentaire; ils s'alimentent des ressources disponibles (ils vont là où se trouve la nourriture); et ils se sont facilement adaptés à la faible quantité d'oxygène inhérente aux lacs froids et profonds de la Colombie-Britannique. En tant que population toutefois, ils sont très sensibles aux perturbations lorsqu'ils sont aux stades d'oeuf et de larve. Bien qu'on y ait observé des activités de frai, les juvéniles sont rares; on en déduit par conséquent qu'ils meurent avant d'avoir atteint l'âge adulte. Comme on estime qu'il ne reste plus que 500 à 600 esturgeons adultes dans le réseau hydrographique supérieur de la rivière Nechako, on s'attend à ce que cette population ait "disparu du Canada" d'ici 25 ans, si l'on n'intervient pas.

Fiche d'activité : Le déclin de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako

On estime actuellement à 571 individus le nombre d'esturgeons blancs dans la rivière Nechako. Cela signifie qu'il n'y a pas suffisamment de juvéniles pour assurer une relève vigoureuse. Si ce nombre n'augmente pas, les biologistes prédisent l'extinction de l'esturgeon blanc de la Nechako d'ici 40 à 50 ans.

  1. En te servant d'une feuille de papier quadrillé, trace un graphique à barres montrant le nombre réel d'esturgeons blancs présents dans le fleuve Fraser et la rivière Nechako.
    Estimation des populations (données recueillies de 1995 à 1999)
    Pourcentage des prises (approximation)
    Âge (en années) Esturgeons présents dans le Fraser (entre le cours supérieur du fleuve et Hope) Esturgeons présents dans la Nechako
    0-4 1 0
    5-9 15 3
    10-14 20 2
    15-19 14 3
    20-24 9 3
    25-29 6 5
    30-34 5 14
    35-39 5 27
    40-44 3 15
    45-49 2 9
    50-54 1 2
    55-59 1 4
    60-64 1 3
    65-69 1 3
    70-74 1 3
    75-79 1 0
    80-84 0.5 1
    85-89 0.5 3
  2. Quel pourcentage d'esturgeons de la Nechako sont probablement en âge de procréer?
  3. Quel pourcentage d'esturgeons de la Nechako sont âgés de 30 à 44 ans?
  4. Dans quel groupe d'âge se trouvent probablement les parents des esturgeons actuellement âgés de 5 à 9 ans? Pourquoi croit-on qu'il y a plus d'esturgeons juvéniles dans le Fraser et plus d'esturgeons âgés de 35 à 39 ans dans la Nechako?
  5. Pourquoi croit-on qu'il y a plus d'esturgeons juvéniles dans le Fraser et plus d'esturgeons âgés de 35 à 39 ans dans la Nechako?
  6. Quels types d'activités humaines peuvent affecter les populations d'esturgeons?
  7. À en juger par l'information fournie par le graphique, crois-tu que l'esturgeon fraye tous les ans? Justifie ta réponse
  8. Pourquoi, d'après toi, n'y a-t-il pas beaucoup d'esturgeons juvéniles dans la Nechako?

Outil d'évaluation - Corrigé Partie C

Fiche d'activité : Le déclin de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako

  1. En te servant d'une feuille de papier quadrillé, trace un graphique à barres montrant le nombre réel d'esturgeons blancs présents dans le fleuve Fraser et la rivière Nechako.
    graph of sturgeon population
  2. Quel pourcentage d'esturgeons de la Nechako sont probablement en âge de procréer?

    42%

  3. Quel pourcentage d'esturgeons de la Nechako sont âgés de 30 à 44 ans?

    56%

  4. Dans quel groupe d'âge se trouvent probablement les parents des esturgeons actuellement âgés de 5 à 9 ans? Pourquoi croit-on qu'il y a plus d'esturgeons juvéniles dans le Fraser et plus d'esturgeons âgés de 35 à 39 ans dans la Nechako?

    Dans le groupe des 45 à 49 ans

  5. Pourquoi croit-on qu'il y a plus d'esturgeons juvéniles dans le Fraser et plus d'esturgeons âgés de 35 à 39 ans dans la Nechako?

    Les esturgeons du Fraser peuvent se reproduire plus facilement et les juvéniles survivent, peut-être à cause des usages différents que l'on fait du fleuve.

  6. Quels types d'activités humaines peuvent affecter les populations d'esturgeons?

    La construction de barrages, l'agriculture, la pêche sportive, la construction de routes, la navigation de plaisance

  7. À en juger par l'information fournie par le graphique, crois-tu que l'esturgeon fraye tous les ans? Justifie ta réponse

    Non, parce qu'il y a un écart entre chaque groupe d'âge.

  8. Pourquoi, d'après toi, n'y a-t-il pas beaucoup d'esturgeons juvéniles dans la Nechako?

    Ils ne réussissent pas à survivre et les esturgeons adultes ont de la difficulté à frayer.

Rédaction : Carla Wainwright et Dan Watts (avec nos remerciements à la Upper Columbia White Sturgeon Recovery Initiative). Édité par : Elizabeth Leboe. Traduit par : Johanne Raynault.