Signaler la présence des cétacés

Photo : un épaulard

Le réseau BC Cetacean Sightings Network a été établi dans le cadre d'un partenariat entre Pêches et Océans Canada, le Programme d'intendance de l'habitat des espèces en péril et le Centre océanographique de l'Aquarium de Vancouver.

Signaler un incident

Les incidents dont sont victimes les mammifères marins et les tortues de mer le long de notre littoral sont une triste réalité. À MPO, nous faisons notre possible pour surveiller chaque secteur marin et intervenir en cas d’incident mais nous devons également nous fier aux informations fournies par le public.

Un incident est une situation qui met en jeu un animal et qui requiert une certaine réponse pour aider à son secours et à son rétablissement, à la collecte d’échantillons et de données scientifiques ou à l’application de la loi. Les incidents peuvent mettre en jeu des mammifères marins ou des tortues qui sont trouvés vivants, blessés ou morts. Voici quelques exemples d’incidents communs :

  • Un animal est harcelé ou blessé
  • Un animal blessé ou malade se comporte de manière très inhabituelle
  • Une baleine, un dauphin ou un marsouin vivant est échoué sur une plage
  • Une collision entre un animal et une embarcation ou un animal qui semble avoir été frappé par un bateau
  • Un animal qui s’est emmêlé dans un filet ou dans des débris
  • Une tortue ou un mammifère marin mort
  • Un animal qui porte une étiquette ou une marque
  • Un mammifère marin ou une tortue de mer observé dans un lieu inhabituel ou une espèce qu’on n’observe habituellement pas en Colombie-Britannique (voir ci-dessous pour signaler ce type d’observation)

Attention :

Si vous observez, êtes en présence ou entendez parler d’un incident, veuillez appeler la ligne d’appel de MPO ouverte 24 h sur 24 « Observez, notez et signalez » au 1-800-465-4336. La rapidité d’intervention peut s’avérer cruciale et dépend étroitement des détails fournis lors de votre rapport. Un signalement rapide permet de mettre en branle un plan d’action efficace et augmente donc les chances de survie des animaux encore en vie ou facilite la détermination des causes de leur mort éventuelle.

Lorsque vous signalerez un incident, soyez prêt(e) à fournir les informations suivantes :

  • La date et l’heure auxquelles vous avez trouvé l’animal ou assisté à l’incident
  • L’endroit précis, y compris la latitude et la longitude (si possible) ou la façon de se rendre sur les lieux (si accessibles par la terre ferme)
  • L’espèce ou le type d’animal, avec sa taille, sa couleur et ses caractéristiques
  • L’état de l’animal – vivant, malade ou blessé, mort récemment, en décomposition avancée, etc.
  • Le nombre d’animaux
  • Vos coordonnées (nom, numéro de téléphone, etc.)

Attention : Ne touchez pas et ne déplacez pas un animal vous-même. Les mammifères marins peuvent être porteurs de maladies transmissibles aux humains et vous pourriez par ailleurs blesser d’avantage l’animal.

Le MPO coordonne un réseau d’experts gouvernementaux et non gouvernementaux spécialisés dans l’évaluation des emmêlements, des échouages, des maladies animales et des comportements. Bien que chaque incident ne nécessite pas forcément une intervention sur le terrain ou une enquête, tous les rapports sont enregistrés et contribuent à améliorer les connaissances concernant ces espèces et les dangers auxquels elles sont confrontées.

Nous apprécions grandement votre aide à la mise en œuvre de cet important programme de conservation et de recherche.

Pourquoi agir?

Les vastes étendues d'eau qui bordent la côte de la Colombie-Britannique abritent vingt-trois espèces de cétacés (dauphins, baleines et marsouins), dont six sont classées menacées ou en voie de disparition. Il est primordial de bien connaître leur distribution et leur abondance si nous voulons que nos efforts en matière de conservation se révèlent efficaces. Les chercheurs ne peuvent toutefois pas surveiller seuls ces eaux côtières tout au long de l'année : ils ont besoin de l'aide du public.

Créé en 1999, le BC Cetacean Sightings Network a pour mandat de recueillir et de dépouiller les rapports envoyés par les membres du public qui aperçoivent un cétacé. Une fois analysées, les données tirées de ces rapports nous renseignent sur l'utilisation que les cétacés font de leur territoire, ce qui nous permet de mieux comprendre ces animaux et leurs besoins.

Faites partie du réseau! Joignez-vous aux centaines de personnes de toute la côte qui nous aident à protéger nos cétacés. Apprenez-en davantage sur les cétacés de la Colombie-Britannique et avertissez-nous lorsque vous en voyez un. Lorsqu'il est question de bonne intendance de l'environnement, tous les gestes comptent, même ceux que vous posez chez vous et dans votre quotidien. Si vous apercevez une baleine, un dauphin ou un marsouin, faites-nous-le savoir!

Pour nous aider...

Si vous apercevez une baleine, un dauphin ou un marsouin, signalez-le-nous à partir du site Web Sightings Network ou envoyez-nous un courriel (voir renseignements ci-dessous).

Ce que vous devez observer :

  • la date et l'heure auxquelles vous avez aperçu l'animal;
  • l'endroit où la rencontre a eu lieu (nom des cartes ou coordonnées géographiques);
  • l'état de la mer et la vitesse du vent; la distance qui vous séparait du cétacé;
  • la taille approximative de l'animal; le comportement affiché par le cétacé;
  • l'espèce à laquelle appartenait l'animal (et le degré de certitude avec lequel vous avez pu l'identifier);
  • le nombre d'individus rencontrés.

Renseignements supplémentaires

Étant donné que la population de grandes baleines (y compris d'épaulards), de loutres de mer et de tortues marines est en déclin, il est tout particulièrement important de savoir où sont aperçus ces animaux. En signalant rapidement leur présence, vous aiderez grandement le ministère des Pêches et des Océans à remplir ses objectifs scientifiques, en plus d'aider les chercheurs à repérer ces animaux et à approfondir leurs études.

Partenariats

Le gouvernement fédéral reconnaît le rôle important que joue l'intendance dans la conservation des espèces et de leur habitat. Créé en vertu de la Loi sur les espèces en péril, le Programme de conservation et de gérance de l'habitat appuie les organismes non gouvernementaux et les collectivités dans leurs efforts de protection de la faune canadienne. L'objectif de ce programme est de contribuer au rétablissement et à la protection de l'habitat d'espèces en péril classées comme prioritaires et d'autres espèces préoccupantes. Pêches et Océans Canada, Environnement Canada et Parcs Canada travaillent ensemble et avec divers organismes du pays à faire de l'intendance un outil de conservation efficace.

Dans la région du Pacifique, les responsables de projets du Programme de conservation et de gérance de l'habitat liés aux mammifères marins, aux tortues marines et à leur habitat travaillent de concert avec Pêches et Océans Canada à la protection de nombreuses espèces. Il s'agit des projets suivants :

  • BC Cetacean Sighting Network, Centre océanographique de l'Aquarium de Vancouver
  • Pacific Leatherback Awareness and Sightings Network
  • Programme Marine Mammal Monitoring (M3), Veins of Life Watershed Society
  • Programme Straitwatch

Si vous apercevez un animal visé par ces programmes...

Communiquez avec le BC Cetacean Sighting Network ou la Pacific Leatherback Awareness and Community Education Initiative

Pour en apprendre davantage sur les mammifères marins et les tortues marines