Mise à jour concernant l’éboulement à Big Bar

29 mai 2020

Opérations en cours sur le site

Le pic du niveau de l’eau et les fortes pluies durant cette semaine ont ralenti la progression sur le site. Les travaux de fondation qu’exige la mise en place du système de pompe pneumatique à poisson, le Whooshh Passage Portal™, ont été suspendus pendant plusieurs jours. En outre, notre équipe de surveillance du saumon constate toujours des niveaux d’eau élevés au sud du site du glissement, ce qui empêche l’installation du matériel de surveillance essentiel.

Malgré ces défis, le travail d’installation du système Whooshh™ se poursuit. Les travaux progressent en effet pour ce qui est des composants électriques, du montage des canalisations de prise d’eau et des hangars pour les tubes, ainsi que pour le placement des deux dernières pompes en rivière. L’entrepreneur principal, Peter Kiewit Sons ULC, a également poursuivi les travaux de dérochage et l’installation d’un treillis de protection contre les éboulements.

Le River Forecast Centre de la province de la Colombie-Britannique prévoit que le débit d’eau atteindra jusqu’à 6 000 mètres cubes par seconde (m/s3) pour cette partie du fleuve Fraser. Les équipes prennent toutes les mesures de précaution tandis qu’elles continuent à travailler sur le site durant ces conditions d’inondation. Cette situation risque de ralentir la progression à mesure que les niveaux d’eau montent. Des équipes travaillent actuellement avec diligence à repenser l’installation du système Whooshh™ pour garantir son fonctionnement dans ces conditions.

Surveillance du mouvement des poissons sur le site du glissement

La surveillance des poissons est essentielle pour comprendre la taille, les mouvements et la santé de la population de poissons en temps quasi réel. Nous utiliserons ces données pour calculer le temps de migration d’individus de certaines espèces, et déterminer leur taille et leur sexe. D’ici la fin de la saison de migration en novembre, deux types de méthodes de surveillance seront utilisées au-dessus et en dessous du site de l’éboulement de Big Bar : le marquage hydroacoustique et le radiomarquage.

La surveillance hydroacoustique utilise la technologie de sonar pour compter le nombre de saumons qui réussissent à franchir le site du glissement et suivre leur migration continue. C’est une méthode non invasive qui ne nécessite pas de manipulation du poisson. Le matériel permet de dénombrer les saumons et les techniciens peuvent, dans la plupart des cas, différencier les espèces, mais il ne fournit pas de données sur les stocks qui passent. Chaque stock de saumon retourne dans une zone de frai différente. Des postes de surveillance hydroacoustique fonctionnent actuellement en dessous du site du glissement, près du traversier de Big Bar et à 40 km en amont à Churn Creek.

Le radiomarquage consiste à insérer un émetteur dans l’estomac du poisson ou à le fixer sur son dos. La pose à l’intérieur n’a aucun effet sur la migration, car de manière générale le saumon ne mange pas en remontant le courant. L’émetteur émet un signal qui est détecté par un récepteur à terre. L’équipe de surveillance a installé le réseau récepteur radio pour surveiller le passage des poissons dans le bras principal du fleuve Fraser et dans les principaux cours d’eau de frai. Les données de localisation des émetteurs indiquent le taux de passage des poissons et le taux de survie des stocks jusqu’au frai. L’équipe prélèvera également un échantillon de tissus pour établir l’identification génétique du stock et un petit échantillon de sang pour évaluer les niveaux d’énergie et de stress des poissons qui devraient passer le site du glissement.

Les deux méthodes de surveillance ont été utilisées en 2019 pendant la phase d’intervention d’urgence pour suivre le passage des poissons au site du glissement. L’équipe a épuré et amélioré son approche grâce à l’information recueillie dans le cadre de l’intervention de l’année dernière en :

L’équipe de surveillance est sur place depuis le 19 mai, mais les fortes crues dues à la fonte rapide de la neige accumulée dans la région ont une incidence sur le déploiement de l’équipement. Des opérations de radiomarquage et de comptage au sonar sont en cours. Nous attendons à recevoir des données sur le passage des poissons dans les semaines à venir et il les communiquera dans les prochains numéros.

Gros plan de la plate-forme de travail utilisée pour installer les tubes du système Whooshh Passage Portal™. Cliquez pour agrandir.

Vue aérienne de la plate-forme de travail et de l’installation du treillis de protection contre la chute de roches. Cliquez pour agrandir.

Gros plan sur les générateurs nécessaires pour le système Whooshh Passage Portal™. Cliquez pour agrandir.

Installation d’une conduite de pompe à eau sur l’échelle à poissons pour le système Whooshh Passage Portal™. Cliquez pour agrandir.