Sélection de la langue

Recherche

Pêche des euphausiacés (krill)

Photo : Du krill dans un bocal
Euphausiacés

Renseignements sur l'espèce

Plans de gestion intégrée des pêches

Aperçu des pêches

On trouve une vingtaine d'espèces d'euphausiacés dans les eaux de la Colombie-Britannique. Cette biomasse, qui constitue le krill, est dominée par cinq espèces : Euphausia pacifica, Thysanoessa spinifera, Thysanoessa inspinata, Thysanoessa longipes et Thysanoessa rashii. La première représente entre 70 % et 100 % de la biomasse totale des euphausiacés dans le détroit de Georgia, où se concentre l'activité de pêche commerciale concernant cette espèce. C'est en 1970 qu'on fit les premiers essais de chalutage du krill dans le détroit de Georgia. En 1983, on autorisa cette pêche sous un permis de catégorie « Z-F ». Le nombre de permis pouvant être délivré fut restreint en 1993, et un total de dix-huit pêcheurs se qualifièrent. Au cours des récentes années, la pêche aux euphausiacés s'est résumée à moins de dix navires.

En Colombie-Britannique, la récolte des euphausiacés est limitée à 500 tonnes par an. L'activité se concentre dans le détroit de Georgia et dans plusieurs inlets de la zone continentale, et a lieu pour la plus grande partie à la fin de l'automne et au début de l'année. Toutes les captures sont pesées et contrôlées au débarquement, afin de faciliter la gestion des quotas attribués pour chaque zone.

Les pêcheurs d'euphausiacés utilisent des chaluts à maillage fin qu'ils remorquent à plusieurs mètres de profondeur, après la tombée du jour. Les captures sont soit mises à congeler à bord du bateau de pêche, soit mises dans des sacs avec de la glace pour leur transport jusqu'à l'endroit où elles seront transformées ou congelées. La plus grande partie de la pêche est destinée à l'alimentation complémentaire des poissons d'élevage ou d'aquarium. Il commence également à se développer quelques créneaux de marché pour l'alimentation humaine, au Canada et à l'étranger.

Les euphausiacés sont un élément critique de la chaîne alimentaire et une importante source d'aliment pour de nombreux animaux marins, notamment le merlu, le sébaste, le saumon, les oiseaux marins et les baleines.

Date de modification: