Consultation sur les points de référence pour le coho

Situation actuelle : Fermé
La consultation publique a débuté le 1 avril 2018 et a fini le 31 mai 2018.

Pourquoi nous consultons

Le but est d’examiner la méthode servant à déterminer les points de référence correspondant à l’état des stocks concernés du Traité sur le saumon du Pacifique (p. ex. Faible, Modéré ou Abondant), de recueillir les rétroactions des participants, et enfin d’établir les plafonds de taux d'exploitation (TE) correspondants pour les unités de gestion du coho canadien. Ce processus permettra aux Premières nations et aux parties prenantes canadiennes d’examiner les options possibles tout en tenant compte des risques éventuels pour la conservation des populations de coho. Les commentaires recueillis dans le cadre de ce processus aideront le gouvernement du Canada à connaitre les points de vue des Premières nations et des parties prenantes sur les résultats attendus et la tolérance au risque, et par conséquent à guider la stratégie finale afin d’établir les points de référence et les plafonds de TE qui serviront à la gestion bilatérale des UG (unités de gestion) du coho canadien. Des informations supplémentaires sur le contexte sont fournies à l'annexe A.

Qui cette consultation vise-t-elle?

Les membres des Premières nations et des parties intéressées (c.-à-d. les pêcheurs commerciaux et récréatifs et le Caucus de conservation marine), de même que les membres canadiens du Comité technique de la CSP (Commission sur le saumon du Pacifique) et du Comité technique sur le coho de la CSP, seront invités à se joindre à un processus de participation et à réagir aux options présentées. Les organes de la CSP des États-Unis (Comité technique sur le coho de la CSP, groupe d'experts du Sud,) seront tenus au courant des travaux, comme il se doit, par le biais des réunions de la CSP, mais aucun avis formel ne sera demandé.

Principaux sujets de discussion

Quel type d’informations et de points de vue recherchons-nous ?

Bien que les questions spécifiques qui guideront le processus de participation évoluent encore, nous solliciterons les points de vue sur le type de sujets suivants :

Les Premières nations et les parties prenantes pourront donner leurs rétroactions et leurs commentaires sur ces travaux de plusieurs façons : via des webinaires, en atelier, en adressant des commentaires écrits directement au Ministère et, dans la mesure du possible, dans le cadre des réunions existantes. D’autres contributions pourront être envisagées lorsque cela sera possible. Des informations supplémentaires sur la façon dont et quand les commentaires peuvent être adressés au MPO seront communiquées aux Premières nations et aux parties prenantes par une lettre envoyée via des listes de distribution et des avis de pêche existants. L’information à-propos le plan pour la participation.

Renseignements connexes

Communiquez avec nous

Pour toute question ou pour obtenir une copie du document de travail, veuillez communiquer avec Cynthia Johnston.