Sélection de la langue

Recherche

Atténuation de l’incidence des inondations extrêmes de 2021 en Colombie-Britannique sur le saumon du Pacifique

Les inondations d’envergure qui ont eu lieu dans le sud de la Colombie-Britannique en novembre 2021 ont grandement touché les résidents et l’environnement local. Cette « rivière atmosphérique » sans précédent s’est abattue sur le bassin versant de la rivière Squamish, sur le bassin versant du bas Fraser, sur les rivières Thompson et Nicola, près de Merritt, ainsi que sur les rivières et les ruisseaux de l’île de Vancouver. 

Immédiatement après la crue, le personnel du Pêches et Océans Canada (MPO) s’est activé à fournir un soutien et des conseils en matière de réglementation quant aux travaux d’infrastructure qui devaient être entrepris de toute urgence dans l’eau et à proximité de l’eau afin de favoriser la protection des gens et des propriétés. Nous avons également travaillé sans relâche pour protéger et rétablir l’accès aux installations et à l’infrastructure de mise en valeur du MPO ainsi que leur fonctionnement, y compris les chenaux de ponte et les installations d’élevage à l’écart des chenaux des rivières qui devaient être remis en état.

Nous collaborons maintenant avec le gouvernement de la Colombie-Britannique, les Premières Nations et d’autres partenaires pour évaluer l’état des bassins versants prioritaires où les répercussions sur le saumon et d’autres espèces aquatiques présentent les plus grands risques sur le plan de la conservation.

Étant donné le cycle de vie pluriannuel des espèces de saumon du Pacifique, les répercussions sur les populations halieutiques pourraient ne pas être connues pendant encore 2 à 5 ans. Les répercussions sur l’habitat du poisson deviendront plus évidentes après la crue printanière (c'est à dire, après la fonte des neiges), lorsque la structure et la fonction des chenaux des rivières et des cours d’eau commenceront à se stabiliser.

En collaborant avec nos partenaires pour prendre sans délai des mesures efficaces et déterminer les mesures à prendre à moyen et à long terme, nous cherchons à favoriser le rétablissement des stocks de poissons et la restauration de leur habitat. 

Ce que nous faisons

Nous avons lancé la production de tableaux de planification des efforts de rétablissement à la suite des inondations en partenariat avec la Fondation du saumon du Pacifique, qui œuvre dans la région inférieure du fleuve Fraser, et le Conseil du bassin du Fraser, qui œuvre dans la région de Thompson (qui concentre ses efforts sur les rivières Nicola, Spius et Coldwater), notamment. Nos homologues provinciaux, des Premières Nations, des universités et des ONG ont également mis la main à la pâte.

Nous participons activement aux groupes de travail dont l’objectif consiste à déterminer les priorités. On s’affaire également à planifier les efforts d’évaluation et de rétablissement relatifs aux travaux que nous entreprendrons sous peu et après la crue printanière.

Nous collaborons étroitement avec les autorités provinciales, les municipalités locales et les propriétaires fonciers touchés afin de leur fournir des conseils et les approbations réglementaires requises, s’il y a lieu, en vue de procéder rapidement aux réparations nécessaires et, ce faisant, d’éviter ou d’atténuer les répercussions sur les poissons ou leur habitat.

À l’interne, nous consultons divers experts du MPO par l’entremise de notre groupe de travail affecté aux inondations afin de coordonner efficacement les activités liées aux inondations et de soutenir les travaux de planification du rétablissement à la suite des inondations.

Certes, nous souhaitons reconstruire en mieux, mais nous voulons également renforcer la résilience des installations. Nous collaborons également avec tous nos partenaires pour encourager l’adoption d’approches qui, en plus de profiter aux poissons, permettront de créer des collectivités résilientes.

Les inondations et l’avenir

Les inondations sont un processus écologique naturel dans les écosystèmes riverains. Les inondations jouent un rôle important dans le maintien du bon fonctionnement des chenaux de rivière et de l’habitat des poissons en déplaçant le gravier, en rinçant les sédiments fins et en rétablissant le raccordement des chenaux secondaires. Tout comme les feux de forêt peuvent contribuer à la revitalisation des écosystèmes forestiers, les inondations peuvent avoir une incidence semblable sur l’environnement fluvial.

Comme la science l’a démontré, les changements climatiques sont susceptibles de rehausser l’intensité et la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes. Il est donc tout à fait possible que d’autres inondations comme celle de 2021 se produisent de nouveau. Nous devons donc revoir la manière dont nous procédons au développement de la région et utilisons les terres afin de mieux nous adapter aux changements climatiques. Voici quelques-unes des pratiques à envisager relativement aux inondations :

 

Initiative de la Stratégie relative au saumon du Pacifique

L’Initiative de la Stratégie relative au saumon du Pacifique (ISSP), annoncée en juin 2021, orientera et soutiendra financièrement les efforts visant à conserver et à reconstituer les populations de saumon. Voici nos priorités :

Les récentes inondations ont été dévastatrices pour beaucoup de Britanno-Colombiens. Alors que nous continuons de parfaire nos connaissances à l’égard des répercussions sur le saumon et d’autres espèces, nous nous engageons à collaborer avec nos partenaires d’une manière stratégique et coordonnée. Par l’entremise de nos programmes, nous cherchons à réunir l’expertise nécessaire pour veiller à ce que les travaux entourant le rétablissement du saumon et la restauration de son habitat soient efficaces et tiennent compte des répercussions des futurs phénomènes météorologiques extrêmes. 

Date de modification: